Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame

Dossier IA08001542 réalisé en 2011
Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Fraillicourt

Le portail d'entrée de la nef date date de la fin du 12e siècle. Le chœur de l'église Notre-Dame a été édifié vers 1200 ; de nombreuses restaurations en brique ont dû être effectuées sur cette partie à partir de 1663 suite à l'incendie du village en 1657. La tour du clocher a été construite en avant du portail de la nef (ce qui a en partie dénaturé sa sculpture) dans la seconde moitié du 13e siècle. Le bras sud du clocher a été érigé au 15e siècle d'après sa sculpture décorative. Une campagne de mise en défense intervint probablement à la fin du 16e siècle ou au 17e siècle : établissement de deux échauguettes et d'un assommoir au clocher et d'une autre échauguette au bras sud du transept. La nef a été reconstruite à l'époque Moderne mais ses murs gouttereaux (et vraisemblablement le bras nord du transept) ont été entièrement repris en brique en 1858 comme l'indique la date inscrite en briques noires sur le flanc nord.

Période(s) Principale : 4e quart 12e siècle
Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Principale : 2e moitié 13e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : Temps modernes
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1858, porte la date

L'église Notre-Dame est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef comporte trois vaisseaux à quatre travées. Elle est précédée par un massif occidental fortifié comportant une tour de clocher à deux échauguettes et assomoir encadré par un débarras, au nord, et la cage de l'escalier droit, au sud. Le transept est saillant : le bras sud comporte deux travées (celle à l'est a été convertie en sacristie) ; son angle sud-est est occupé par la tourelle de l'escalier en vis hors-oeuvre et l'angle sud-ouest par une échauguette dont il ne subsiste que le tas-de-charge. Le choeur présente un plan rectangulaire. Le clocher, le bras sud du transept et le choeur sont bâtis en pierre de taille calcaire de type crayeux en moyen et grand appareil (certaines parties du choeur ont été largement restaurées en brique) et la nef et le bras nord du transept sont entièrement édifiés en brique rouge. Le sol du vaisseau central de la nef est couvert de carreaux de ciment de plusieurs couleurs et ceux des collatéraux de tomettes tandis que celui du choeur a reçu un damier de dalle calcaire et de marbre noir. Les faces intérieures des murs de le nef sont enduites. La nef comporte des arcades en plein-cintre supportées par des piliers à imposte. Les murs de la nef et du choeur sont percés de baies en plein-cintre (des lancettes ont été obturées au choeur), le bras sud du transept comporte encore une baie à remplage (les autres ayant été bouchées). Le clocher comporte un portail en arc brisé surmonté par une série de cinq baies très étroites dont quatre ont été obturées ; un assomoir en brique à but défensif à été ménagé à l'aplomb du portail. L'entrée de la nef est marquée par un portail à voussures en arc brisé supportées par des colonnes à chapiteaux sculptés. La base du clocher et le bras sud du transept sont voûtés d'ogives, le bras nord du transept est couvert d'une fausse voûte d'ogives et le reste de l'édifice est plafonné. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef, les bras du transept et le choeur sont couverts de toits à longs pans terminés par des croupes, la tourelle d'escalier par un toit conique et le clocher par un toit en pavillon.

Murs brique
calcaire
pierre de taille
moyen appareil
grand appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
fausse voûte d'ogives
plafond
Couvertures toit à longs pans
toit conique
toit en pavillon
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
escalier hors-oeuvre : escalier droit
États conservations inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations tête humaine personnages animal feuillage crochet feuillage
Précision représentations

Décor sculpté : corniche du mur est de la sacristie et de la tourelle d'escalier (feuillage, rinceaux, animaux) ; à la base de l'échauguette qui se trouvait au contrefort sud-ouest du bras sud du transept (personnage, figure humaine) ; chapiteaux feuillagés et à crochet à la base du clocher, au portail intérieur et au choeur. L'archivolte du portail de la nef est décorée d'une frise feuillagée.

Portail des environs de 1200.

Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables portail
Protections inscrit MH, 1928/01/27
Précisions sur la protection

Eglise : inscription par arrêté du 27 janvier 1928.

Annexes

  • 20130854190NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 3

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H9 ; M2 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 68
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    pp. 282-284
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 187
Périodiques
  • JADART, Henri. La légende de Plomb-Fontaine à Fraillicourt. Revue historique ardennaise, 1897, tome IV.

    pp. 236-238
  • MANCEAU, Henri. Eglises fortifiées de Thiérache. L´Automobilisme ardennais, n°97, juillet-août 1954.

    pp. 9-17
  • PLAT-TAINTURIER, Claude. Inventaire des cuves baptismales recensées de 1963 à 1965. Etudes ardennaises, 1966, n°47.

    pp. 19-20
  • COLLIN, Hubert. Les églises des Ardennes mises au pillage. Revue historique ardennaise, juillet-décembre 1969, n°2.

    pp. 73-74
  • BARBE, Marie-France. Balades à Fraillicourt. Terres Ardennaises, n°94, avril 2006.

    pp. 1-12