Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Rémi

Dossier IA08001984 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Rémi
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Sugny
Cadastre : 1996 B 96

La nef, la croisée du transept et le chœur datent du 13e siècle. Le bras nord du transept a été ajouté au début du 16e siècle et le bras sud vers 1530-1540. La nef a semble-t-il été restaurée dans la seconde moitié du 19e siècle : reprise de la base du mur nord en brique, reconstruction du portail occidental, reconstruction des voûtes d’ogives (fausses voûtes avec ogives en bois). Au Moyen Age, l'église était à la présentation du commandeur de Reims.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 1ère moitié 16e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

L'église Saint-Rémi est implantée au centre du village. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique de trois travées (la première est en partie occupée par une tribune d'orgue) est suivie par un transept peu saillant lui-même suivi par un choeur rectangulaire à chevet plat. La sacristie est adossée au mur est du bras sud du transept. L'escalier d'accès aux combles est implanté dans l'angle du bras nord du transept et du choeur. La nef est édifiée en moellon de craie avec chaîne en pierre de taille (la base du mur nord a été refaite en brique) ; le choeur et le bras nord du transept sont élevés en pierre de taille de craie en moyen et grand appareil et le bras sud fait alterner des pierres de taille de craie avec des assises de brique. Les faces intérieures des murs sont enduites. Le sol de la nef et du choeur est couvert de tomettes et celui du choeur d'un damier de marbre de plusieurs couleurs. Les murs sont percés de baies en arc-brisé plus ou moins développées et la façade occidentale par un portail à linteau droit sous un quadrilobe, l'ensemble étant compris sous des voussures en arc brisé supportées par des colonnes à chapiteau. Les volumes intérieurs sont voûtes d'ogives (celles de la nef ont une structure en bois). Le choeur est surmonté par un espace refuge avec des baies mais qui tient également lieu de chambre des cloches. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par des toits à longs pans, les bras du transept par des toits à longs pans à croupe et la sacristie par un toit en appentis.

Murs calcaire
brique
enduit
moellon
pierre de taille
moyen appareil
brique et pierre à assises alternées
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
fausse voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations état moyen, envahi par la végétation, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations crochet tête humaine feuillage
Précision représentations

Chapiteaux à crochet, feuillagés ou à tête humaine dans la nef et le choeur.

Nef et choeur du 13e siècle ; niveau de refuge à l'étage du choeur.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables nef, choeur

Références documentaires

Bibliographie
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. VIII, p. 89
  • BIDOU, Solange. Les objets mobiliers d´art sacré. La première moitié du 17e siècle dans le territoire actuel du département des Ardennes. Charleville-Mézières : Archives Départementales des Ardennes, 1992.

    p. 227
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Sur les terres des abbayes rémoises de St-Remy et de St-Denis : ruban d'églises. L'automobilisme ardennais, mai-juin 1968, n°180, p. 5-14 et juillet-août 1968, n°181.

    pp. 13-14