Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Remi

Dossier IA08001775 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Remi
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Vandy
Cadastre : 1935 E 75

L'église Saint-Remi a subi d'importants dégâts en 1918 mais avait pu être restauré. En revanche, en 1940 des dégâts trop importants à la nef ont provoqué la reconstruction intégrale des parties intérieures. La pose de la première pierre du portail occidental se fit le 18 janvier 1948 (date portée sur le mur occidental) et l'inauguration, par Mgr Béjot, le 14 décembre 1958. D'après l'inscription située dans les combles, dans le mur occidental, Guignard en fut l'architecte, Georges Laudy l'entrepreneur, Désiré Stévenin le chef de chantier et Georges Simon le tailleur de pierre. Si l'on fait abstraction de ces remaniements et reconstructions, le chœur encadré de ses chapelles remontent au 13e siècle. Au Moyen Age, le curé percevait un tiers des dîmes, un autre tiers revenait au couvent de Landèves et le dernier tiers au commandeur du Temple de Reims. L'ancienne église avait été entièrement restaurée en 1869.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1948, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Guignard, architecte, attribution par source
Auteur : Laudy Georges, entrepreneur, attribution par source

L'église Saint-Remi est implantée au centre du village. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de trois travées est suivie par un choeur à chevet plat encadré par deux chapelles formant un faux-transept. Le clocher en maçonnerie est situé sur la dernière travée du vaisseau central de la nef. La sacristie est campée dans l'angle de la chapelle sud et de la nef. L'édifice est élevé pierre de taille en moyen et grand appareil et le clocher est enduit. Le sol est couvert de carreaux de ciment mais celui du choeur est pavé de larges dalles calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies en arc brisé. Les vaisseaux de la nef sont séparés par des piliers à nervures qui soutiennent des arcades en arc brisé ; les collatéraux sont plafonnés en béton armé, le vaisseau central et les chapelles reçoivent des faux-plafonds à la française en béton armé. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef, le choeur et les chapelles sont couverts de toits à longs pans à pignons découverts, la sacristie par une terrasse et le clocher par un toit en pavillon.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
béton armé
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
charpente en béton armé apparente
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit en pavillon
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état
Techniques peinture
vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20130854481NUC1A : Collection particulière

    20130854482NUC1A : Collection particulière

    20130854483NUC1A : Collection particulière

    20130854484NUC1A : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. IX, p. 93
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, pp. 34-35 ; cahier 3, p. 43
Périodiques
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    n° 25, 29 juin 1885, pp. 292-294 ; 10 janvier 1959, n°1, pp. 8-9
  • MENU, Henri. Mélanges d´épigraphie ardennaise . Bulletin monumental , 1893, vol. 58. 41 p.

    p. 23
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1899.

    p. 299
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    pp. 128 ; 159
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises, églises d'avant-garde : Charbogne-Vandy-Givry-sur-Aisne. L'automobilisme ardennais, novembre-décembre 1953, n°93.

    pp. 13-15
  • DARCQ, Gérard, LAMBERT, Pol. Un mémoire sur le vitrail ardennais. En guise de préface. Etudes ardennaises, 1957, n°10.

    pp. 29-34
  • MANCEAU, Henri. Autour de Rethel. L´Automobilisme ardennais, n°123, novembre-décembre 1958.

    p. 17
  • MANCEAU, Henri. Les portails d´églises ornés du Pays de Vouziers (16e siècle). Horizons d'Argonne, 1983, n°46.

    p. 12