Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 27485 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Calice ; patène
    Calice ; patène Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Référence documentaire :
    p. 63 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET, Bernard , BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne (Inventaire général) ; Lyon : Lieux Dits, 2013
    Canton :
    Troyes 1
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Auteur :
    [commanditaire] Fondateur de la cathédrale de Troyes, mort en 1223
    Localisation :
    Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Appellations :
    de l'évêque Hervé
    Texte libre :
    La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul Le trésor Le sarcophage d’Hervée, évêque de Troyes de 1207 à 1223, fut retrouvé le 20 octobre 1844 sous la chapelle d’axe lors de la construction d’un caveau pour tombeaux dans la collégiale Saint- Étienne. Le calice et la patène en argent du prélat servirent de modèle pour des créations d’orfèvrerie néogothique, communément appelées du type « calice de Troyes ». La Libéral (1181) et Thibaud III (1201) dont les restes avaient été déposés en 1792 après le saccage de leurs et d’une gueule de serpent mordant la queue d’un lion sur la terminaison de la volute. Cet ensemble les prélats. L’on mit au jour à cette occasion les cercueils des comtes de Champagne, Henri Ier le est complété par un anneau en or muni d’un saphir.
  • Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul
    Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Église élevée d'est en ouest à partir de 1208. Sanctuaire et transept du 13e siècle. La nef, ses campaniles de la tour sont de 1630. La tour sud ne fut jamais élevée. Description très complète dans Sandron , Dany, Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, in Le guide du patrimoine Champagne-Ardenne, sous la direction de J.-M. Perouse de Montclos, 1995, p. 349-357.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Référence documentaire :
    p. 36-41, 48 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET , Bernard, BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne (Inventaire général) ; Lyon : Lieux
    Canton :
    Troyes 1
    Dénominations :
    cathédrale
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Annexe :
    14e siècle, versement en 1892 du dépôt lapidaire de la cathédrale de Troyes : - R.F.907 (n° RMN 4436 ) : personnage en costume civil ; pr = 150. - R.F.910 (n° RMN 7733) : lion ; pr = 145. Sont présentées en salle 6 (Chartres) du rez-de-chaussée de l'aile Richelieu.
    Texte libre :
    de la cathédrale de Meaux pour le plan et de la collégiale Notre-Dame-en-Vaux à Châlons pour de ceux de la cathédrale de Chartres. Les parties hautes du chœur étaient en grande partie élevées baies. Une semblable légèreté marquait également l’extérieur de la cathédrale Troyes, avant les La cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul L’architecture L’unité architecturale de la cathédrale de Troyes dissimule un chantier qui a duré près de quatre siècles. L’ancienne cathédrale, endommagée par l’incendie qui ravagea Troyes en 1188, venait d’être remise en état, quand, vers 1200, l’évêque Garnier de partir de 1235-1236 et étaient en voie d’achèvement vers 1260. La rose nord s’écroula en 1390 et fut de deux contreforts réunis par un arc au-dessus et consolida la rose par deux piliers effilés en portail du XIIIe siècle, s’élevant en gâble élancé au-devant de la galerie du deuxième niveau pour porter patrons de la cathédrale, Pierre et Paul, qui amortissaient les contreforts latéraux. La clef de saint
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Précisions sur la protection :
    Cathédrale Saint-Pierre : classement par liste de 1862.
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Torvoie Jean de [architecte] Damas Jean de
    Description :
    de chapelles latérales ; 2 travées à l'ouest pour le massif occidental ; la façade serait de style Église à plan en croix latine ; abside pentagonale et déambulatoire à chapelles rayonnantes ; chœur à 4 travées accompagné de bas-côtés doubles ; nef à 5 travées accompagnées de bas-côtés doubles et harmonique si la tour sud avait été achevée.
    Localisation :
    Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul
    Illustration :
    Vue éloignée de la cathédrale depuis l'église Saint-Nizier, au nord-est. IVR21_20031008645NUCA Côté sud de la nef : arcs-boutants avec façade du transept en arrière-plan. IVR21_20141001041NUCA Côté sud de la nef : arcs-boutants avec façade du transept en arrière-plan, vue rapprochée Vue intérieure : pilier de la nef, en pendant de la tour nord. IVR21_20141001145NUCA Vue intérieure : pilier de la nef, en pendant de la tour sud. IVR21_20141000066NUCA Vue intérieure : pilier de la nef, en pendant de la tour sud. IVR21_20141001144NUCA Vue depuis la rue de la Cité, au nord-ouest. IVR21_20031008644NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord-ouest. IVR21_20141000312NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord-nord-ouest. IVR21_20141000311NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord. IVR21_20141000309NUCA
  • Cathédrale Saint-Mammès
    Cathédrale Saint-Mammès Langres - Parvis place Jeanne Mance - en ville
    Historique :
    La reconstruction de la cathédrale Saint-Mammès fut décidée vers 1150 sous l'évêque Geoffroy de La toiture de la nef brûla en 1314 et on reconstruisit la charpente sur des murs gouttereaux rehaussés. Au et les baies de l'abside. La chapelle Sainte-Croix, sur le flanc nord, fut fondée en 1547 par Jean . Sous sa conduite la nef fut touchée en 1853-54, les combles en 1855, le choeur et l'abside à partir de occidentale en 1868. A partir de 1999, la toiture en ardoise de la nef et du transept fut remplacée par une Roche-Vanneau, proche parent de saint Bernard et ancien prieur de Clairvaux. La première campagne (vers de la dernière travée de la nef. A la dernière campagne, il ne restait plus qu'à construire la nef Galon de Dampierre rapporta le chef de Saint-Mammès de Constantinople dans la cité épiscopale. La d'Amoncourt, chanoine et vicaire général, et porte les dates de 1549 et 1551. En 1562, un incendie toucha les deux tours de la façade et le clocher de croisée qui furent restaurés. La tour nord de la façade
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Haute-Marne
    Référence documentaire :
    p. 67-109 DAGUIN, Claude, GODARD, Léon. Langres. Cathédrale Saint-Mammès. Mémoire de la SHAL, t. I p. 145-152 BROCARD, Henry. Mémoire sur la fondation de la cathédrale de Langres et le style de p. 345-347 CHABEUF, Henri. Marques de tâcherons recueillies dans la cathédrale de Langres. Bulletin p. 31-32 POPULUS, Bernard. Une particularité de la nef de la cathédrale de Langres. Bulletin de la p. 323-337 MARCEL, Louis-François. Une chapelle de la Renaissance de la cathédrale de Langres p. 48-53 VIARD, Paul. Les caractéristiques de la cathédrale de Langres. Bulletin de la SHAL, t. XV La cathédrale Saint-Mammès de Langres : histoire, architecture, décor Langres : édition Guéniot p. 18 - 25 FLAMMARION, Hubert. La cathédrale de Langres et l'écrit au XIIe siècle : essai de mise COVELLI, David. La cathédrale Saint-Mammès de Langres. Paris : Editions du Patrimoine, 2001. de la SHAL, t. II, 1883.
    Dénominations :
    cathédrale
    Murs :
    pierre de taille
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Toit :
    tuile plate plombifère ardoise tôle ondulée zinc en couverture
    Dates :
    1549 porte la date
    Couvertures :
    toit en pavillon
    Couvrements :
    cul-de-four voûte en berceau plein-cintre voûte en berceau brisé
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Haute-Marne
    Observation :
    Edifice de transition entre le roman tardif et le premier gothique construit assez rapidement en chapiteaux doubles du triforium qui les surmontent sont remarquables. Aménagement de la bibliothèque une soixantaine d'années. Les chapiteaux des colonnes monolithiques du rond-point de l'abside et les
    Précisions sur la protection :
    Cathédrale Saint-Mammes et restes du cloître : classement par liste de 1862.
    Représentations :
    Les chapiteaux des portails extérieurs et des différentes parties intérieures sont ornés de rinceaux, de feuilles d'acanthe et de feuillages.
    Escaliers :
    escalier dans-oeuvre escalier en vis sans jour en maçonnerie
    Description :
    Edifice en pierre de taille calcaire à plan en croix latine et entièrement voûté d'ogives. La nef tours de clocher. La façade occidentale est structurée en trois niveaux horizontaux bien distincts : la constitué en rez-de-chaussée par un large vestibule d'entrée dont les extrémités sont surmontées par deux entablement ; le deuxième niveau est composé de la même manière que le précédent mais les portails font place de la quatrième travée du bas-côté nord sont percés de portails à ébrasements et colonnes à chapiteaux. Le transept saillant est flanqué sur ses murs est de chapelles orientées voûtées en cul-de-four . Le choeur liturgique s'avance jusqu'à la croisée du transept et est fermé par une grille en fer forgé travée droite suivie par une abside voutée en cul-de-four. Cette dernière accueille une série de huit déambulatoire s'ouvre, par le biais d'un portail à voussures et colonnes, sur la salle capitulaire voûtée en berceau brisé. Une porte ménagée dans son mur ouest de cette dernière conduit à la salle du Trésor et une
    Localisation :
    Langres - Parvis place Jeanne Mance - en ville
    Titre courant :
    Cathédrale Saint-Mammès
    Plans :
    plan en croix latine
    Illustration :
    Vue générale de la façade occidentale IVR21_20065254202NUCA
  • Cathédrale Saint-Mammès
    Cathédrale Saint-Mammès Langres - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de la Haute-Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Haute-Marne
    Observation :
    Aménagement de la bibliothèque municipale dans une partie du cloître. 18 ; 04 ; 1914 (J.O.).
    Précisions sur la protection :
    Cathédrale Saint-Mammes et restes du cloître : classement par liste de 1862.
    Dénominations :
    cathédrale
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Localisation :
    Langres - en ville
    Titre courant :
    Cathédrale Saint-Mammès
  • Parking sous-terrain de la cathédrale
    Parking sous-terrain de la cathédrale Troyes - place de la libération - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    de l'Aube, La Communauté de l'Agglomération Troyenne et la Ville de Troyes.
    Dénominations :
    parc de stationnement
    Description :
    Sept niveaux en sous-sol.
    Localisation :
    Troyes - place de la libération - en ville
    Titre courant :
    Parking sous-terrain de la cathédrale
    Dimension :
    Profondeur du puits de lumière.
    Appellations :
    de la cathédrale
    Illustration :
    Puits de lumière intérieur des niveaux de stationnement IVR21_20161008889NUC2A
  • Présentation de l'inventaire des panneaux de vitraux déposés dans les réserves de la cathédrale de Troyes
    Présentation de l'inventaire des panneaux de vitraux déposés dans les réserves de la cathédrale de Troyes Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    dossier ponctuel inventaire des panneaux de vitrail déposés dans les réserves de la cathédrale de Troyes
    Historique :
    Dans le sous-sol de la cathédrale de Troyes, depuis plusieurs années, a été entreposé un certain l'entreprise Bruno Decrock, en charge des prise de vues, des recherches documentaires et de la mise en forme de nombre de panneaux de vitraux provenant d´églises du département de l´Aube et qui, en place, risquaient pouvoir mettre en place à court terme, une politique coordonnée de repose de ces vitraux lorsque celle-ci est possible dans l´église d´origine, a été décidée la réalisation d´un inventaire exhaustif de ces vitraux. Cet inventaire a été permis grâce au concours financier du Département de l´Aube, de la Région Champagne-Ardenne et de l´État. Il a réalisé entre 2008 et la mi-mars 2010. D'une part par l'entreprise Le Vitrail - Alain Vinum, et Flavie Serrière Vincent-Petit, chargés de la manipulation des panneaux, et de envisageable, à la mise en valeur et à la présentation au public des ensembles les plus intéressants. de disparaître. Dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région Champagne-Ardenne 2000-2006 et afin de
    Description :
    " (CNRS-ministère de la culture, étude menée entre 1988 et 1990 et publiée en 1992). Lesquelles notices du La documentation accumulée (406 notices d'inventaire de panneaux ou ensemble de panneaux, illustrés particulière. La présente notice d'accueil oriente d'une part vers les notices des édifices de provenance des par 4836 prises de vues et reproductions de constats d'état) est présentée selon une structuration panneaux déposés (essentiellement des églises paroissiales) - notices issues de l'inventaire départemental édifices de provenance permettent d'avoir accès à un "sommaire objets" des panneaux déposés provenant de l'édifice, en même temps, éventuellement, lorsque existant, qu'à un second sommaire introduisant aux notices des panneaux des verrières correspondantes inventoriées à l'occasion de l'étude du "corpus vitrearum -Petit, et synthétisés au sein de chaque unité d'inventaire (ensemble de panneaux formant scène ou série
    Localisation :
    Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    Présentation de l'inventaire des panneaux de vitraux déposés dans les réserves de la cathédrale de Troyes
    Illustration :
    Panneaux de verrière figurée (2) : Annonciation, Panneau Ervy55 : prise de vue en lumière transmise
  • Tableau : Mort de la Vierge
    Tableau : Mort de la Vierge Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    Inventaire musées de Troyes : n° D1975 (notice DMF n° PE033126).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Historique :
    Ce tableau est attribué à Jacques de Létin (1597-1661). Signalé à l'église Saint-Nizier en 1838, il est restauré par Malesset en 1955. En 1975, il est mis en dépôt au musée des Beaux-Arts, puis de nouveau restauré en 1976 par Fayein.
    Observation :
     : Troyes : J. de L., n° 29. Situé en réserves, palier. Auparavant exposé au musée des Beaux-Arts. Photo. Bienaimé : D75-1. Cité
    Référence documentaire :
    p. 103 Jacques de Létin. Troyes 1597-1661 [Exposition. Troyes, Musée des Beaux-Arts. 1976]. Jacques de Létin. Troyes 1597-1661. Réd. Denis Lavalle, Jean-Pierre Sainte-Marie et jacques Thuillier. Troyes
    Canton :
    Troyes 1
    Représentations :
    Mort de la Vierge
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [peintre] Létin Jacques de
    Localisation :
    Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Titre courant :
    Tableau : Mort de la Vierge
    Dimension :
    la 298.0
    Déplacement :
    lieu de dépôt Champagne-Ardenne,10,Troyes,musée des Beaux-Arts
  • Ensemble de 6 panneaux décoratifs en vitrail provenant des anciens Magasins Réunis de Troyes
    Ensemble de 6 panneaux décoratifs en vitrail provenant des anciens Magasins Réunis de Troyes Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Ensemble de 6 panneaux de vitrail provenant des anciens Magasins Réunis de Troyes, situés à l'angle de la rue de la République et de la rue Claude Huez, près des halles. L'immeuble est construit par
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre verre cathédrale sanguine sur verre jaune
    Canton :
    Troyes 1
    Dénominations :
    panneau de verrière
    Représentations :
    fleur de lys Fleurs de lys au pochoir.
    Description :
    Ensemble homogène de 6 panneaux de vitrail de format rectangulaire horizontal peints en grisaille sur verre. Motif au pochoir dans le médaillon central losangé bleu. Utilisation de verre cathédrale bleu clair en bandeau. Peinture au jaune d'argent et sanguine sur verre. Bordure en verre bleu de
    Localisation :
    Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de 6 panneaux décoratifs en vitrail provenant des anciens Magasins Réunis de Troyes
    Dimension :
    la 74.0
    Illustration :
    Un des 6 panneaux provenant des anciens Mafasins Réunis de Troyes IVR21_20161001119NUC2A
  • Synagogue de Troyes
    Synagogue de Troyes Troyes - 5 rue Brunneval - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    L'association communautaire israélite israélite de Troyes achète en 1960 le presbytère de l'église Sainte-Madeleine situé au 5 rue Brunneval, s'agrandit des maisons voisines en 1966, et y implante la , située au coeur du Bouchon (centre historique de Troyes), est de style champenois, c'est-à-dire à pans de bois, avec des murs remontant au 16e siècle. Lors de l'inauguration en 1897 sont entrés les textes et rouleaux de la Torah, qui la consacre définitivement comme lieu de prière, et une bibliothèque dédiée à dont le rayonnement a dépassé les frontières de la Champagne, est installée au premier étage. Sur la portes de la Justice. J’y entrerai pour louer Dieu". Deux grilles de fenêtres représentent l'étoile de David, deux autres la menorah (chandelier à 7 branches). Deux salles, située au revers de la salle de prière et au-delà de la cour bleue, accueillent un espace muséal et mémoriel, l'un étant un oratoire ). Une vie culturelle conforme au rituel s'organise alors avec le rabbin Samoun. La nouvelle synagogue
    Canton :
    Troyes 1
    Localisation :
    Troyes - 5 rue Brunneval - en ville
    Titre courant :
    Synagogue de Troyes
    Annexe :
    Liste supplémentaire (vitrail des 19e, 20e et 21e siècle) : Trumeaux de la porte donnant sur la salle de prière (salle Edmond S. Safra) : deux panneaux à cives et verre cathédrale incolore et rouge , protégés par une grille en fer forgé. Ces panneaux sont amovibles. H = 65 ; la =43. Bon état.
    Illustration :
    Porte de la salle de prière IVR21_20161011119NUC2A
  • Dalle funéraire de Baudouin II, fondateur de l'abbaye des Roziers
    Dalle funéraire de Baudouin II, fondateur de l'abbaye des Roziers Séchault - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    Inscription : Ci git messires Bauduins sires d'au tri chevaliers fonderes de ceste mai son qui trepassa l'an de l'incarnation nostre signeur MCCXLVI ans au VI jour dov mois de novembre pries pour lui.
    Historique :
    Baudouin II avait fondé en 1240 cette abbaye des Roziers. Il est mort en 1246.
    Référence documentaire :
    relatives à la région, 1892 VINCENT, Henri. (docteur). Epigraphie ardennaise. Les inscriptions anciennes de l'arrondissement de Vouziers ou relatives à la région. Reims : H. Matot éditeur, 1892. XXXII-507 p., fig., pl. p. 357-358 Epigraphie ardennaise. Les inscriptions anciennes de l'arrondissement de Vouziers ou . Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.
    Description :
    Dalle funéraire en pierre ; épitaphe gravée sur le pourtour. Les caractères sont incrustés de plomb.
    Localisation :
    Séchault - en village
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Baudouin II, fondateur de l'abbaye des Roziers
    Dimension :
    h = 270 ; lala base) = 79 ; la(au premier tiers) = 103, 5.
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière Dalle conservée en extérieur. A été nettoyée par léger sablage.
    Appellations :
    de Baudouin II, fondateur de l'abbaye des Roziers
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    [Vue partielle en 2002] / Philippe Moyen photographe. 2002. 1 photogr. : coul. ; 10 x 15 cm. (AD [Détail en 2002] / Philippe Moyen photographe. 2002. 1 photogr. : coul. ; 10 x 15 cm. (AD Ardennes
  • Hôtel-Dieu de Troyes
    Hôtel-Dieu de Troyes Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    avril 1762 par Mgr de Barral, évêque de Troyes. La chapelle de l'Hôtel-Dieu le Comte est sous le vocable le quai des Comtes de Champagne, ont été rénovés et aménagés à cet effet en 2013. La Cité du Vitrail L'ancien Hôtel-Dieu de Troyes est fondé au 12e siècle par Henri 1er dit Le Libéral, comte de peintre Andréazzi ; la nef est percée de six hautes baies et d'une petite rose à l'ouest, le sanctuaire pour la découverte par la présentation de panneaux et verrières issus d'édifice du département de , afin de faire connaître la richesse du vitrail aubois (9000 m² de verrières). Champagne (1152-1181). Il est agrandi à la fin du 15e siècle, au début du 17e siècle et reconstruit entre 1701 et 1764 pour avoir sa configuration actuelle. L'Hôtel-Dieu possède une chapelle dont la première pierre et posée le 18 octobre 1759. Construite d'après les dessins de Legendre, elle est consacrée le 3 de Saint-Barhélemy depuis sa fondation. Le décor entièrement peint, exécuté vers 1767-1768, est dû au
    Référence documentaire :
    Chapelles et oratoires de Troyes PILLOT-SASSINOT, Françoise. Chapelles et oratoires de Troyes Troyes, Hôte-Dieu Statistique monumentale du département de l’Aube, 1884-1900, 5 vol. FICHOT , Charles. Statistique monumentale du département de l’Aube. Troyes : Lacroix, 1884-1900, 5 vol.
    Précisions sur la protection :
    cour d'honneur avec les ailes en retour sur la rue de la Cité ; façades et toitures de la chapelle et de la pharmacie ; ensemble des sols (cad. G 516) : classement par arrêté du 23 novembre 1964. Grille : classement par arrêté du 23 avril 1885 ; Façades et toitures des bâtiments entourant la
    Canton :
    Troyes 1
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Titre courant :
    Hôtel-Dieu de Troyes
    Illustration :
    La chapelle de l'Hôtel-Dieu : vue générale intérieure IVR21_20161002435NUC2A La Cité du Vitrail : vue générale en 2016 IVR21_20161011200NUC2A
  • Usine de bonneterie S.A. Troyes-Bonneterie, actuellement maisons
    Usine de bonneterie S.A. Troyes-Bonneterie, actuellement maisons Saint-André-les-Vergers - 53 avenue du Président Wilson - en ville - Cadastre : 1982 AK 66, 766, 767
    Historique :
    Usine de bonneterie édifiée vers 1930, exploitée par la S.A. Troyes-Bonneterie jusque vers 1970 converti en maisons. Pas de modification de l'ensemble. environ, et utilisée ensuite comme atelier artisanal. En 2013 (complément d'enquête), le site apparaît
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Référence documentaire :
    Livre d'or de la bonneterie auboise, 1963, 1967, 1973 Livre d'or de la bonneterie auboise. 1963
    Dénominations :
    usine de bonneterie
    Description :
    Atelier de fabrication composé de quatre travées couvertes de longs pans en tuiles mécaniques . Elles sont en rez-de-chaussée, sauf une qui comporte un étage de comble.
    Étages :
    en rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Saint-André-les-Vergers - 53 avenue du Président Wilson - en ville - Cadastre : 1982 AK 66, 766
    Titre courant :
    Usine de bonneterie S.A. Troyes-Bonneterie, actuellement maisons
    Appellations :
    dite usine de bonneterie S.A. Troyes-Bonneterie
    Illustration :
    Plan de site, état en 2013 IVR21_20141003227NUDA Logement patronal et atelier de fabrication vus depuis le nord-ouest IVR21_20141003638NUCA Atelier de fabrication vu depuis le nord-ouest IVR21_20141003639NUCA Atelier de fabrication vu depuis le nord-ouest IVR21_19861001156Z Atelier de fabrication. Façade nord vue depuis le nord-ouest IVR21_19861001157Z
  • Lavabo en niche
    Lavabo en niche Troyes - place Vernier - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Référence documentaire :
    p. 75 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET, Bernard , BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne (Inventaire général) ; Lyon : Lieux Dits, 2013
    Canton :
    Troyes 1
    Dénominations :
    lavabo en niche
    Représentations :
    A gauche : le pape Urbain IV présente le choeur de l'église. Au centre : le Christ et la Vierge , simulant les tours d'une ville, avec silhouettes de soldats dans les créneaux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Troyes - place Vernier - en ville
    Titre courant :
    Lavabo en niche
    Dimension :
    h = 270 ; la = 179. h = 270 ; la = 179
    Catégories :
    taille de pierre
    Texte libre :
    La collégiale Saint-Urbain L'architecture Le lavabo de l’abside est l’un des plus riches conservés centre le Couronnement de la Vierge, à gauche le pape Urbain IV portant le chœur de l’église, à droite le -mêmes amortis par des créneaux où apparaissent des archers en état de défense. du XIIIe siècle. Son décor se concentre au niveau des gables des deux arcades. Il met en scène au cardinal Ancher présentant le transept. Ces personnages en haut relief sont abrités par quatre dais, eux
    Illustration :
    Lavabo en niche, dans l'abside de la collégiale Saint-Urbain de Troyes. [195. ?]. 1 photogr. A Dais de la partie supérieure droite. IVR21_20141001126NUCA Détail d'un dais de la partie supérieure gauche. IVR21_20141000276NUCA Evêché Troyes IVR21_20031040576NUC
  • Panneau en vitrail : Yael et Sisera
    Panneau en vitrail : Yael et Sisera Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Panneau de vitrail du 19e siècle, réalisée par le peintre-verrier troyen Louis-Germain Vincent -Larcher. De style néo-gothique, il représente les personnages de l'Ancien Testament Yael et Sisra (Livre
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre verre cathédrale sanguine sur verre jaune
    Canton :
    Troyes 1
    Dénominations :
    panneau de verrière
    Description :
    Panneau de vitrail de format rectangulaire horizontal mais dont l'angle supérieur droit est concave . Verre plat peint en grisaille, montage au plomb, cadre en laiton (postérieur à l'oeuvre).
    Localisation :
    Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Troyes - en ville
    Titre courant :
    Panneau en vitrail : Yael et Sisera
    Illustration :
    Vue de détail IVR21_20161011123NUC2A
  • Relief gravé : Allégorie de la mort
    Relief gravé : Allégorie de la mort Rancennes - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur la tranche de la table d'autel : AETERNAE MATRIS MEMORIAE FILII MOERENTER EREXERUNT
    Historique :
    Motif gravé représentant la Mort et inscription du 17e siècle.
    Représentations :
    Ange de la mort, pelle et faux et sablier. mort
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Motif gravé dans une plaque de marbre blanc veiné, et inscription dans la table d'autel en marbre
    Localisation :
    Rancennes - en village
    Titre courant :
    Relief gravé : Allégorie de la mort
    Dimension :
    h = 25 ; la = 71.
    Illustration :
    Détail, la pelle et la faux IVR21_20130827855NUC2A
  • Panneau en vitrail : La joie de la cave
    Panneau en vitrail : La joie de la cave Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    Historique :
    Panneau de vitrail dont le sujet est un homme en prière, et dont le titre est La joie de la cave . Acheté en 2016 pour la Cité du Vitrail, il provenait de l'atelier du maître-verrier troyen Alain Vinum. peintre-verrier aubois Henri de Faucigny-Lucinge. Il a probablement été réalisé à la fin du 19e siècle . Bien que ni signé ni daté, ce panneau peint en grisaille dans le style néo-Renaissance est l'oeuvre du
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Canton :
    Troyes 1
    Dénominations :
    panneau de verrière
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    En bas au milieu : La joie de la cave. Numéro d'inventaire (sur étiquette) : 188.
    Représentations :
    Jeune homme brun, imberbe aux cheveux courts, représenté à mi-corps, de trois quarts gauche, mains jointes en prière. Ornementation néo-Renaissance.
    Auteur :
    [peintre-verrier] de Faucigny-Lucinge Henri
    Description :
    Panneau de vitrail de format rectangulaire vertical, peint en grisaille sur verre, montage au
    Localisation :
    Troyes - 2 rue de la Cité quai des Comtes de Champagne - en ville
    États conservations :
    plombs de casse Fissures et plombs de casse.
    Dimension :
    la 62.5
    Titre courant :
    Panneau en vitrail : La joie de la cave
    Illustration :
    La joie de la cave : vue générale IVR21_20161011216NUC2A
  • Tableau : Mort de saint Roch
    Tableau : Mort de saint Roch Les Riceys - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Représentations :
    mort: saint Roch
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Les Riceys - en village
    Titre courant :
    Tableau : Mort de saint Roch
    Dimension :
    la 188.0 cm
    États conservations :
    Partie centrale consolidée par du papier japon. Toile découpée en sa partie droite et complétée
    Origine :
    lieu de provenance France, Champagne-Ardenne, 10, Riceys Les, Ricey-Bas, église Saint-Pierre-ès
  • Présentation des objets mobiliers de l'Église paroissiale de la Nativité de la Vierge de Les Noës-près-Troyes (Aube)
    Présentation des objets mobiliers de l'Église paroissiale de la Nativité de la Vierge de Les Noës-près-Troyes (Aube) Les Noës-près-Troyes - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Troyes 2
    Localisation :
    Les Noës-près-Troyes - en village
    Titre courant :
    Présentation des objets mobiliers de l'Église paroissiale de la Nativité de la Vierge de Les Noës -près-Troyes (Aube)
    Annexe :
    Le croix de procession en bronze n° 1, déposée dans la salle basse du trésor de la cathédrale, est propriété de la commune des Noës-près-Troyes. Questions laissées en suspens, objets disparus : - 1 clôture de chaire à prêcher en chêne, datée siècle. - 1 confessionnal du 19e siècle. - 1 autel en bois du 19e siècle. - 1 bénitier. - 1 clôture de de 1644, par Noël Fournier. Autres objets non retenus : - 2 consoles du 19e siècles. - 1 autel en calcaire du 19e siècle , signé Cathelin. - 1 croix de procession. - Statuaire Vendeuvre. - 1 chemin de croix. - Bancs du 18e choeur. - 1 clôture des fonts baptismaux. - 2 ciboires en métal argenté.
    Illustration :
    Plan de localisation des objets IVR21_20031032131NUC
  • Tableau : La déploration du Christ mort
    Tableau : La déploration du Christ mort Reims - rue Jules-Corpelet Neuvillette - en ville - Cadastre : 2016 KA 110
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne (c) Ville de Reims
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Matériaux :
    toile en un seul lé (?) peinture à l'huile
    Représentations :
    La Vierge tient le corps de Jésus en travers de ses cuisses, 2 anges l’accompagnent de part et Déploration de face couché sur le dos scène biblique
    Localisation :
    Reims - rue Jules-Corpelet Neuvillette - en ville - Cadastre : 2016 KA 110
    Précision localisation :
    anciennement commune de Neuvillette
    Emplacement dans l'édifice :
    sous la tribune, au-dessus de l’entrée
    Titre courant :
    Tableau : La déploration du Christ mort
    Dimension :
    la 192.0 cm
  • Ensemble de 2 verrières mixtes (transept) : Nativité ; Mort de la Vierge
    Ensemble de 2 verrières mixtes (transept) : Nativité ; Mort de la Vierge Fresnoy-le-Château - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Cyrille Viégeot curé de Fresnoy. Elles représentent la Mort de la Vierge (baie 3, bras nord du transept D'après l'historien Charles Fichot, cet ensemble de 2 verrières mixtes a été réalisé par l'atelier Veuve Champigneulle de Bar-le-Duc, actif sous cette signature entre 1886 et 1890 et financées par l’abbé ) et la Nativité (baie 4, bras sud du transept).
    Référence documentaire :
    ecclésiastiques dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. AD Aube. Série V : V 496 . Séparation des Eglises et de l'Etat - Inventaires des biens ecclésiastiques dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. , Charles. Statistique monumentale du département de l’Aube. Troyes : Lacroix, 1884-1900, 5 vol. Fresnoy-le-Château AD Aube. V 496. Séparation des Eglises et de l'Etat - Inventaires des biens 1884, t. II. p. 301-302 Statistique monumentale du département de l’Aube, 1884-1900, 5 vol. FICHOT
    Représentations :
    Mort de la Vierge en médaillon Baie 3 : Mort de la Vierge. Baie 4 : Nativité. Les scènes sont inscrites dans des médaillons Nativité en médaillon verticaux polylobés. Ornementation végétale en complément.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble de 2 baies en arc brisé présentant des verrières composées chacune de 3 panneaux.
    Localisation :
    Fresnoy-le-Château - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières mixtes (transept) : Nativité ; Mort de la Vierge
    Dimension :
    la 55.0
    États conservations :
    grillage de protection Baie 3 : verre brisé en étoile dans le panneau 3. Etanchéité à surveiller. Déformation sérieuse des panneaux. Baie 4 : légère désolidarisation des plombs dans le panneau 2 due à la déformation. Etanchéité à
    Annexe :
    Desrousseaux). Estimation 20 fr. » Courrier de la famille Desrousseaux de Medrano, rédigée et signée du 4 mars 1906 à Paris, sur faire-part de décès, « dans le cas ou la destination du mobilier de l'Eglise de Fresnoy ne serait plus la même qu'aujourd'hui je déclare réclamer les objets ci-après mentionnés" (en 2 p. 301 : Eglise consacrée en 1869. p. 302 : « Les 3 fenêtres du sanctuaire viennent de recevoir un commencement de verrières, avec figures, représentant saint Jean-Baptiste, saint Joseph, Jésus-Christ, la décoration pour toutes les fenêtres du chœur et de la nef ». Fresnoy-le-Château (6 mars 1906) : « n°132 – 11 vitraux de couleurs bleue, rouge, jaune et blanche Vierge, saint Pierre et saint Paul. Ces vitraux ont été exécutés par Mme Veuve Champigneulle de Bar-le -Duc, et aux frais de M. l’abbé Cyrille Viégeot curé de Fresnoy, qui a l’intention de continuer cette
    Illustration :
    Baie 3, vue générale : Mort de la Vierge IVR21_20161002181NUC2A
    Structures :
    baie libre en arc brisé