Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Sainte-Madeleine
    Église paroissiale Sainte-Madeleine Laferté-sur-Aube - en village - Cadastre : C 774
    Historique :
    l'Aube, des hôtels-de-ville de Châteauvillain et de Chaumont. Les travaux sont adjugés à l'entrepreneur cause de problèmes de stabilité apparus en cours de chantier. La date de 1779, est gravée sur le fronton
    Référence documentaire :
    . Dossiers par communautés (coupes de bois, travaux, ...) dont Laferté sur Aube.
    Description :
    du transept, sur coupole. Nef avec arcades en plein cintre, colonnes à fut galbé. Couverture en
    Localisation :
    Laferté-sur-Aube - en village - Cadastre : C 774
    Illustration :
    Vue partielle (le flanc nord et vue sur le clocher) IVR21_20065230879NUCA
  • Église paroissiale Saint-Loup
    Église paroissiale Saint-Loup Molins-sur-Aube - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Hydrographies :
    L'Aube; L'Auzon
    Localisation :
    Molins-sur-Aube - en village
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale de l'Assomption
    Église paroissiale de l'Assomption Proverville - en village - Cadastre : C 165
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Historique :
    La cure appartenait au chapitre Saint-Maclou de Bar-sur-Aube, auquel elle fut unie en 1454. Le fief
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Hydrographies :
    L'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale Saint-Symphorien
    Église paroissiale Saint-Symphorien Charmont-sous-Barbuise - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale de l'Assomption de la Vierge
    Église paroissiale de l'Assomption de la Vierge Charmont-sous-Barbuise - Fontaine-Luyères - en écart - Cadastre : C 39
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Annexe :
    Conditions de conservation : Humidité tout autour de l'édifice, visible sur les murs jusqu'à (reste à mettre des tôles sur la croupe et une moitié du bras sud du transept), probablement pas de dégradation (sur 5) : 4. Vitesse d'évolution (de 0 à 2) : 2.
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale
    Église paroissiale Grandville - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale Saint-Georges
    Église paroissiale Saint-Georges Trouans - Trouan-le-Grand - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Historique :
    En 1209, le prieuré de la Charité-sur-Loire vendit à l'ordre du Temple des biens situés à Trouan
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale Saint-Pierre
    Église paroissiale Saint-Pierre Pouan-les-Vallées - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Église paroissiale
    Église paroissiale Bligny - en village - Cadastre : H 335
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Hôtel, dit hostellerie des Dames
    Hôtel, dit hostellerie des Dames Ville-sous-la-Ferté - Clairvaux - isolé
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Hydrographies :
    L'Aube; L'Aujon
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • collégiale, Église Saint-Urbain
    collégiale, Église Saint-Urbain Troyes - place Vernier - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Historique :
    pape le 4 septembre 1261. Urbain IV était fils d'un cordonnier, dont l'échoppe s'élevait sur . Cf.Morel-Payen, Troyes et l'Aube.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Description :
    Voir Morel-Payen Lucien, Troyes et l'Aube, 1929, pp. 57-59.
    Aires d'études :
    Aube
    Texte libre :
    , monta sur le trône papal en 1261 sous le nom d’Urbain IV et décida alors de fonder une collégiale sur la croisée, démontée en 1761, resta à l’état de projet (la flèche était sans doute prévue dès jamais élevées ; une flèche sur la croisée ; deux porches identiques prolongeant les portails du transept sont simplement constituées d’une suite d’arcs trilobé sauf sur le premier pan à gauche où elle se complique de cercles recoupés par les meneaux, jeu de lignes entrecroisées qu’on retrouve sur les portails du transept et qui deviendra si à la mode dans l’architecture gothique flamboyante. Sur la deuxième travée droite du chœur, les fenêtres basses sont remplacées en partie par une ouverture donnant sur les chapelles latérales, ornée d’un remplage de part et d’autre, et en partie par un mur plein sur lequel est
    Illustration :
    Vue très rapprochée sur la couverture de la chapelle rayonnante au sud du chevet, depuis l'est Le choeur, vue rapprochée sur le mur nord. IVR21_20141001068NUCA
  • Église paroissiale Saint-Pantaléon
    Église paroissiale Saint-Pantaléon Troyes - rue Vauluisant - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Historique :
    l’indique une inscription latine gravée sur le chevet. Il semble qu’on ne conserva de l’édifice que les murs 1530 (date portée sur la niche inférieure du deuxième pilier de droite), on travaillait aux parties , époque où fut également édifié un clocher en charpente sur l'amorce de la tour sud. Les travaux
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Référence documentaire :
    lavis) ; 45 x 29 cm (AD Aube : 22 H 240. Ce document est classé à tort dans le fonds de l'abbaye Notre : "Voyage archéologique et pittoresque dans le département de l'Aube" / Anne-François Arnaud. pittoresque et monumental du département de l'Aube" / Charles Fichot. Troyes (Aube). - l'Eglise St-Pantaléon, 1901-1909 Troyes (Aube). - l’Église St-Pantaléon. 1901-1909 . L'église Saint-Pantaléon de Troyes ; sa construction et ses objets d'art. Annuaire de l'Aube, 1881, p. 33
    Représentations :
    et la coursière de la première chapelle sud sont revêtus d'une riche ornementation : sur la frise du limon, des combats à l'antique illustrent la sentence latine inscrite sur la main-courante : "Je d'une série de bustes en médaillon, tandis que le garde-corps est orné d'une arcature aveugle sur
    Aires d'études :
    Aube
    Texte libre :
    dont la ligne du Nord au Midy pouvoit avoir 54 pieds ; et c'étoit sur cette pointe ou triangle qu'étoit inscription latine gravée sur le chevet (transcrite, traduite et analysée par SALET, p. 154). Il semble qu’on amorti par un gable en accolade aux rampants infléchis, modèle qu’on retrouve sur des œuvres troyennes du -Madeleine (1510-1512). L’arcature entrecroisée sur laquelle se détache le gable renvoie à ce même jubé l’entourage de Martin Chambiges, maître d’œuvre avec lequel Jean I Bailly était régulièrement en contact sur , p. 156-157), mais seul le rez-de-chaussée fut élevé ainsi que, sur la tour sud, le départ d’un chœur et l'amorce d'une autre série se lit sur les contreforts de la nef. Ces contreforts sont traités aligna l’entablement ionique du deuxième niveau sur celui couronnant le haut de l’église. Le rez-de
    Illustration :
    Plan du portail [élévation] / Milony. [1731]. 1 dess. (encre et lavis) ; 45 x 29 cm (AD Aube : 22 H . (lithographie) ; 26,5 16,5 cm. Extr. de : "Voyage archéologique et pittoresque dans le département de l'Aube Troyes (Aube). - l’Église St-Pantaléon. 1901-1909. 1 impr. photoméc. (carte postale) (A évêché Elévation sud, niche sur l'angle du clocher (2e travée). IVR21_20141000961NUCA Elévation sud, niche sur l'angle du clocher (2e travée). IVR21_20141000912NUCA
1