Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame, puis Saint-Hippolyte (détruite)

Dossier IA51001366 réalisé en 2015

Fiche

Á rapprocher de

L'édifice s'élevait à l'ouest du village, au centre du cimetière. Le pouillé de 1303-1312 place cette première église sous le vocable de Notre-Dame, conservé jusqu'à la fin du 17e siècle (AD Marne, G252). Des travaux sont conduits en 1663, sans que l'on en connaisse précisément la teneur (AD Marne, G252). Quelques années plus tard, en 1682, l'archevêque Charles-Maurice Le Tellier consacre l'église à Saint-Hippolyte (AD Marne, G256). Au milieu du 18e siècle d'importantes réparations concernent la reprise du soubassement du clocher, la révision des contreforts (chœur, chapelles, nef), des voûtes, la réfection des enduits, le revêtement de sol, les vitraux, la couverture du clocher, des chapelles et du chœur ; le tout pour un montant de 2 200 livres. La réception des travaux a lieu le 23 août 1752 (AD Marne, G 395 ; Travaux de l’Académie de Reims, vol. 122, 1907).

Cependant, ces travaux ne semblent pas avoir résolu de manière durable la question de la solidité de l'édifice : en 1768, le mur sud de la nef menace de s'effondrer et de nouveaux travaux sont menés pour y remédier ; et on recommence en 1774 (AD Marne, G252). Les murs gouttereaux des bas-côtés sont reconstruits en 1841 (AD Marne, 2 O 1422).

L'église est détruite pendant la première guerre mondiale. La nouvelle est reconstruite sur un autre site, au centre du village (IA51001216).

Les objets mobiliers

Grâce à Henri Jadart (Travaux de l’Académie de Reims, vol. 122, 1907, p. 336-337), les objets mobiliers remarquables sont connus ; ils ont été entièrement détruits en 1914-1918, hormis la statue de saint Hippolyte (IM51002494).

Du 12e siècle, l'église avait conservé ses fonts baptismaux : la cuve ronde en pierre noire de Tournai était ornée de quatre têtes sculptées, le pied était moderne en pierre blanche à six pans.

De nombreuses statues ornaient l’église : saint Nicolas du 16e ou 17e siècle, avec une crosse à senestre et cuve contenant les enfants ressuscités ; une sainte femme tenant un livre et portant un voile ; un autre saint Nicolas semblable au précédent ; une sainte Barbe du 17e ou 18e siècle portant une palme ou un livre avec une tour à côté d’elle ; une Vierge couronnée du 16e siècle tenant un livre ouvert.

Le maître-autel en marbre et pierre, orné d'un bas-relief représentant les disciples d’Emmaüs, avait été inauguré en 1899.

Les verrières étaient consacrées d'une part à la vie de saint Hippolyte (baies du chœur), d'autre part à celle de saint Joseph dans la chapelle du même nom et à saint Laurent.

Vocables Notre-Dame, Saint-Hippolyte
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Bourgogne
Adresse Commune : Courcy
Adresse :
Cadastre : 1834 A3 789

L'église, placée sous le vocable de Notre-Dame, est consacrée à saint Hippolyte en 1682 par l'archevêque Charles-Maurice Le Tellier. La nef et le clocher remontent au 12e siècle, le chœur et la chapelle latérale droite au 13e siècle. À la fin du 14e ou au début du siècle suivant, les baies du chœur et de la chapelle sont reprises. Dans le second quart du 16e siècle, une chapelle est ajoutée sur le côté gauche du chœur, entraînant une reprise complète de la première travée du chœur et, à l'extérieur, de la corniche de ce dernier et de la chapelle droite. Les murs gouttereaux des bas-côtés sont rebâtis en 1841 (date sur le portail latéral droit). L'église est entièrement détruite pendant la guerre de 1914-1918.

Période(s) Principale : 12e siècle, 13e siècle, 2e quart 16e siècle , daté par travaux historiques , (détruit)
Secondaire : limite 14e siècle 15e siècle, 2e quart 19e siècle , daté par source, daté par travaux historiques , (détruit)
Dates 1841, porte la date

L'église comportait une nef à 3 vaisseaux plafonnés, celui du centre étant à éclairage direct à l'origine. Le choeur se composait de deux travées droites et d'une abside. Les travées droites étaient flanquées à droite du clocher et d'une chapelle, à gauche d'une chapelle à deux travées et deux vaisseaux. Toute cette partie était voûtée d'ogives à l'exception du rez-de-chaussée du clocher voûté en berceau.

À l'extérieur, le clocher présentait quatre niveaux nettement marqués par des retraites du mur. Sa toiture était dissimulée par un parapet. La nef était couverte d'une toiture à longs pans unique terminée par un pignon découvert. Un toit en pavillon protégeait la chapelle nord.

Murs calcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate (?)
Plans plan allongé
Couvrements voûte d'ogives
voûte en berceau
plafond
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
toit à longs pans croupe polygonale
toit en pavillon
États conservations détruit
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables chapelle

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série G : 2 G 2188. Fondations de chapelle. (1261-1262).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 2 G 2188
  • AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 25
  • AD Marne. Série O : 2 O 1422. Réparations (1838) ; pose d’une horloge au clocher (1923) ; reconstruction (1926). (1881-1926).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 1422
Documents figurés
  • Église St-Hippolyte de Courcy / A. Aulin. 1847. 1 dess. : crayon (Bibliothèque municipale Carnegie. BMR72 -060).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : BMR72 -060
  • Courcy, église : ensemble de 8 photographies / Auteur inconnu. [191.]. 8 photogr. pos. : n. et b. (A Musée Hôtel Le Vergeur. Localités hors Reims carton CoCu).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Localités hors Reims, carton CoCu
  • Courcy, église : ensemble de 3 photographies / Beausseron, 1914 (avant). 3 photogr. nég. ; gélatino-bromure, support verre (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, MH0065136, MH0065137, MH0065138).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0065136, MH0065137, MH0065138
Bibliographie
  • CLÉMENT, Robert. Il fut un temps… Courcy. [s.l.] : O.P.H.I.R. 2009.

Périodiques
  • JADART, Henri, DEMAISON, Louis. Répertoire archéologique de l'arrondissement de Reims. Canton de Bourgogne. Travaux de l'Académie de Reims, 1907, 122.

    p. 319-338
(c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.