Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA08001723 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 3
Adresse Commune : Pouru-aux-Bois
Cadastre : 2013 AD 41

D'après la tradition l'église Saint-Martin aurait été élevée en 1781. La sacristie fut construite en 1835 et le clocher restauré suivant des plans de l'architecte Gippon. En 1842 eut lieu l'établissement d´un pavage en marbre dans le chœur et la reconstruction de la façade occidentale du clocher (pierre de taille de Bulson). En 1896, des contreforts furent édifiés au mur sud de la nef (pierre de Bulson) et la charpente reconstruite d'après des plans établis le 1er juin 1891 par l´architecte sedanais Henry Couty.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1781, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gippon, architecte, attribution par source
Auteur : Couty Léon-Henry, architecte, attribution par source

L'église Saint-Martin est implantée au centre du village et son choeur est orienté au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique est précédée par un clocher dont le rez-de-chaussée tient lieu de vestibule d'entrée et accueille l'escalier tournant d'accès aux combles. Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans contre laquelle est adossée la sacristie. L'édifice est élevé en moellon calcaire entièrement enduit avec faux-joints tirés au fer et chaîne en pierre de taille calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites, le sol de la nef est couvert de dalles calcaire et celui du choeur par des carreaux de ciment polychromes. L'édifice ne comporte qu'un niveau percé de larges baies en anse-de-panier. La nef est plafonnée et le choeur reçoit une voûte en berceau déprimé. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par un toit en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte plate
voûte en berceau segmentaire
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
croupe polygonale
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant
États conservations état moyen, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130853088NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M7

    20130853089NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M7

    20130853090NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M7

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M 7 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M 7 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • SARTELET, Alain. Les églises anciennes des cantons de Sedan et de Raucourt. Charleville-Mézières : 1976. 265 p.

    pp. 139-140
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : le pays de Carignan. L'automobilisme ardennais, novembre-décembre 1955, n°105.

    p. 11
  • ILLAIRE, Martine (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Beaumont-en-Argonne, Bourg-Fidèle, Chilly, Escombres-et-le-Chesnois, Havys, Messincourt, La Neuville-lez-Beaulieu, Pouru-aux-Bois, Sévigny-la-Foret, Signy-le-Petit, Tournes, Tremblois-les-Rocroi. Revue Historique ardennaise, 1983, tome XVIII.

    p. 194