Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fourneau des Dhuits, ancienne forge de Clairvaux

Dossier IA52001056 réalisé en 2015

Fiche

Il ne reste que peu de choses aujourd’hui du fourneau des Dhuits, quelques pans de murs ruinés et enfouis dans la végétation (ill. IVR21_20155200756NUCA) et un bief de dérivation du ruisseau (52- Montheries). Clairvaux avait là à l’époque moderne une fonderie appelée le Fourneau et qui paraît avoir succédé à la forge de Morins au XVIe siècle, dans le cadre du dispositif métallurgique de Montheries (cf. carte du temporel ill. IVR21_20151000530NUCA). Des moulins y sont signalés en 1581, qui existaient encore au début du XIXe siècle. Quant au fourneau, il produisait 440 tonnes de fonte en 1772 (Philippe-Verna, 1997). Le fonds de Clairvaux conserve un beau plan du XVIIIe siècle (AD10, 3 H 402) où l’on peut voir les bâtiments de l’usine, flanqués de crassiers dûment représentés (ill. IVR21_20155200758NUCA), le cours précis du ruisseau et des biefs, les retenues, ainsi que deux moulins en aval (ill. IVR21_20155200757NUCA). Le dernier était situé en contrebas de la route actuelle ; on en perçoit l’ancien emplacement en vue aérienne.

Genre de cisterciens
Appellations Les Dhuits, Les Dhuys, Les Duits
Destinations moulin, forge
Parties constituantes non étudiées forge
Dénominations forge
Aire d'étude et canton Juzennecourt
Adresse Commune : Montheries
Lieu-dit : Les Dhuits-Ouest
Cadastre : 2001 ZH 3

Il ne reste que peu de choses aujourd’hui du fourneau des Dhuits, quelques pans de murs ruinés et enfouis dans la végétation (ill. IVR21_20155200756NUCA) et un bief de dérivation du ruisseau (52- Montheries). Clairvaux avait là à l’époque moderne une fonderie appelée le Fourneau et qui paraît avoir succédé à la forge de Morins au XVIe siècle, dans le cadre du dispositif métallurgique de Montheries (cf. carte du temporel ill. IVR21_20151000530NUCA). Des moulins y sont signalés en 1581, qui existaient encore au début du XIXe siècle. Quant au fourneau, il produisait 440 tonnes de fonte en 1772 (Philippe-Verna, 1997). Le fonds de Clairvaux conserve un beau plan du XVIIIe siècle (AD10, 3 H 402) où l’on peut voir les bâtiments de l’usine, flanqués de crassiers dûment représentés (ill. IVR21_20155200758NUCA), le cours précis du ruisseau et des biefs, les retenues, ainsi que deux moulins en aval (ill. IVR21_20155200757NUCA). Le dernier était situé en contrebas de la route actuelle ; on en perçoit l’ancien emplacement en vue aérienne.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?) , (détruit)
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Région Grand-Est - Inventaire général - WISSENBERG Christophe
Christophe WISSENBERG

Christophe WISSENBERG


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.