Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Julien l'Hospitalier

Verrière historiée (bras sud du transept) : Sacre de Charles VII à Reims

Dossier IM10016687 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations verrière
Titres Sacre de Charles VII à Reims
Aire d'étude et canton Aube - Creney-près-Troyes
Adresse Commune : Plancy-l'Abbaye
Adresse :
Emplacement dans l'édifice transept, bras sud, mur sud, travée ouest (baie 10)

Verrière réalisée au milieu du 20e siècle, à la mémoire du lieutenant Lucien Charpentier mort pour la France le 21 juin 1940.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle

Baie en arc brisé.

Verrière à verre coloré et peint, divisée en quatre panneaux horizontaux.

Catégories vitrail
Structures baie libre, en arc brisé
Matériaux verre transparent, coloré, peint
Mesures h : 295.0 cm
la : 155.0 cm
Iconographies Charles VII, en médaillon
sacre, en médaillon
ornement à forme géométrique
fleur de lys
Précision représentations

Scène du sacre de Charles VII à Reims représentée dans un médaillon oblongue au centre de la verrière ; ornementation géométrique (demi-cercles) en complément. Bordure de fleurs de lys.

Inscriptions & marques inscription concernant le destinataire, peint, sur l'oeuvre
date, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription : A LA MEMOIRE / DU LIEUTENANT LUCIEN CHARPENTIER / MORT POUR LA FRANCE A L'AGE / DE 20 ANS LE 21-6-1940 (sous le médaillon).

États conservations grillage de protection
mauvais état
déformation
altération de l'épaisseur de la matière
Précision état de conservation

En mauvais état, la maçonnerie étant dégradée et fissurée, il y a un risque de chute.

Déformation très sévère concave et convexe.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de l'Aube (c) Conseil départemental de l'Aube ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Bennani Maya
Maya Bennani

Chercheuse de l'Agence Bruno Decrock.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Richard Sophie