Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens

Verrière historiée (nef, côté sud) : Les Sibylles

Dossier IM10000571 réalisé en 1989

Fiche

Dénominations verrière
Titres Sibylles (les)
Aire d'étude et canton Aube - Aix-en-Othe
Adresse Commune : Ervy-le-Châtel
Adresse : rue Saint-Pierre
Emplacement dans l'édifice collatéral sud, 3e chapelle, mur sud (baie 12)

Verrière datée de 1515, don de Guillaume Hutin, procureur du roi à Ervy-le-Châtel, et de sa femme Madeleine de Torves ; le tympan (Jugement dernier) et le panneau inférieur de la lancette centrale (Sibylle hellespontique prophétisant l'Annonciation) sont des oeuvres de Félix Gaudin (1899) ; cette verrière des sibylles est en partie apparentée à Montfey (10) ; selon Biver cette oeuvre s'inspire d'une suite de cartons créée vers 1450, sauf pour le Calvaire dont le carton réduit a également été utilisé à Saint-Etienne-sous-Barbuise (10), Herbisse (10) et Saint-Pouange (10).

[Données concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1515
Stade de création pièce unique
Auteur(s) Auteur : Gaudin Félix,
Félix Gaudin (10 février 1851 - 15 septembre 1930)

En août 1879, il achète l’atelier de peinture sur verre créé par Émile Thibault, au 55, cours Sablon à Clermont-Ferrand. En 1890, Félix Gaudin achète un atelier de six personnes à Paris, l'atelier Oudinot, puis, en 1892, il vend l’entreprise clermontoise pour se consacrer uniquement à l'atelier parisien.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur, attribution par travaux historiques

Baie à 3 lancettes trilobées sous un tympan à 4 ajours. 4 registres de scènes aux lancettes latérales et 6 registres pour la lancette centrale. Verres gravés dans le registre supérieur de la lancette gauche (Calvaire), écus armoriés montés en chef-d'oeuvre.

Catégories vitrail
Structures lancette, 3, polylobé tympan ajouré jour de réseau, 4
Matériaux verre transparent, coloré, gravé, grisaille sur verre, jaune d'argent, pièce incrustée en chef-d'oeuvre
plomb, réseau
Mesures h : 480.0 cm
la : 220.0 cm
Précision dimensions

h = 480 ; la = 220.

Iconographies scènes, en donateur, saint Guillaume, présentation, femme, homme
scènes, prédiction, Sibylle libyque, Sibylle persique
scène, Annonciation, Jugement dernier, Sibylle, Sibylle hellespontique
représentation non figurative, armoiries
ornementation : en fond, ornement à forme végétale, décor d'architecture, chapiteau), en encadrement
Précision représentations

Lancette gauche, de bas en haut : Guillaume Hutin, donateur, présenté par son saint patron, la sibylle de Cumes annonce la Nativité, la sibylle de Libye annonce la venue du Christ comme lumière du monde, la sibylle de l'Hellespont prophétise la Crucifixion.

Lancette centrale, de bas en haut : la sibylle Hellespontique prédisant l'Annonciation, la sibylle de Samos annonce que l'enfant sera mis dans une crèche, la sibylle de Perse annonce l'abolition de la puissance du diable grâce à l'avènement du Christ, la sibylle Europe prédit la Fuite en Egypte, la sibylle de Tibur annonce les outrages que subira le Christ, la sibylle d'Agrippa annonce la Flagellation.

Lancette droite, de bas en haut : Madeleine de Torves, donatrice, et ses filles, présentées par sainte Madeleine, la sibylle cimmérienne annonce que la Vierge nourrira l'Enfant, la sibylle de Delphes prophétise le Couronnement d'épines, la sibylle de Phrygie prophétise la Résurrection.

Tympan : le Jugement dernier (au centre Dieu le Père et le Christ, la Vierge et saint Jean, à droite et à gauche, la sibylle tenant la balance et le roi David prophétisant le Jugement dernier).

Description : les scènes sont composées de façon identique : le sujet de la prophétie de la Sibylle est placé sous arcature, au centre du panneau, la Sibylle se trouve à gauche, debout sous une arcature trilobée dans les scènes centrales et dans 3 scènes latérales, elle tient dans sa main un large rouleau déployé portant le texte de sa prophétie, tandis qu'à droite, dans une tourelle apparaît, en haut un Prophète, et en bas, le symbole d'un Evangéliste, tous deux portant des phylactères.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le commanditaire, peint, sur l'oeuvre
date, peint, sur l'oeuvre
armoiries
Précision inscriptions

Inscription concernant le commanditaire et la date au soubassement de la lancette gauche ; inscription concernant l'iconographie dans des phylactères et sous chaque scène ; armoiries (identifiées) : armoiries des donateurs : Guillaume Hutin, et sa femme, Madeleine de Torves.

États conservations oeuvre complétée
oeuvre restaurée
manque
altération ponctuelle
assemblage fragilisé
salissure
plombs de casse
grillage de protection
Précision état de conservation

Ensemble assez restauré et complété. Erreur dans la restauration de l'inscription sous le panneau montrant la Sibylle de Tibur, laquelle y est appelée Erythrée.

Quelques petits trous indiquant une fragilisation de l'assemblage.

Plombs de casse.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1914/07/22
Précisions sur la protection

Jusqu'en 2008, seuls les panneaux du 16e siècle étaient classés au titre objet par arrêté du 22/07/1914.

Références documentaires

Bibliographie
  • CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE, Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992 (Corpus vitrearum-France, Recensement IV).

    pp. 101 et 104
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de l'Aube (c) Conseil départemental de l'Aube - Decrock Bruno - Pagenot Sandrine
Sandrine Pagenot

Agence Bruno Decrock.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.