Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine d'apprêt des étoffes Margotin, puis tréfilerie et usine de tissage métallique Stimar, puis Tissmétal Lionel Dupont, puis Tissmétal S.A., actuellement immeubles à logements
    Usine d'apprêt des étoffes Margotin, puis tréfilerie et usine de tissage métallique Stimar, puis Tissmétal Lionel Dupont, puis Tissmétal S.A., actuellement immeubles à logements Reims - 14-28 chaussée Bocquaine rue Arlette Rémia-Coudron - en ville - Cadastre : 1974 HZ 87, 88
    Annexe :
    partir de bobines précédemment citées, l´opération consiste à rassembler sur un même support (ensouple dans les moulins à broyer le minerai (''Les Douze Livres sur la Métallurgie'' publiés en 1556 par '', cette branche de l´artisanat, par ses exigences sur la précision des tissus, exercera une grande influence sur le développement de l´industrie des toiles métalliques. Pour la première fois, en 1786, il est ´effectuait sur des métiers manuels à fils de chaîne verticaux. Ultérieurement, les fils de chaîne furent mis horizontalement comme cela était l´usage sur les métiers à tisser les fibres naturelles. Les applications des , écrans moustiquaires décorés, etc. C´est à l´aube de l´ère industrielle que la toile métallique va sophistiquées, dans les industries de pointe comme : -l´espace : réservoir capillaire sur satellite, -l isolant exceptionnel. -l´impression sur verre : précision et résistance permettent la décoration en grande série, multicolore ou avec métaux précieux d´articles en verre. Sur le plan de la technologie, le
    Illustration :
    Vue des immeubles à logements construits sur l'ancien site industriel IVR21_20145102384NUCA
1