Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine métallurgique Simon Lemuth et Cie, puis S.A. des Forges du Clos Mortier, actuellement maison
    Usine métallurgique Simon Lemuth et Cie, puis S.A. des Forges du Clos Mortier, actuellement maison Saint-Dizier - Clos Mortier - en écart - Cadastre : 1861 D 598 à 642, D 527 à 583 1987 CL 150 à 157, DL 60 à 63, DM 51, 135, 136, 155, DN 1, 2
    Référence documentaire :
    Jules Rozet (1800-1871) : maître de forges, Président de la Chambre de commerce de la Haute-Marne , Philippe. Jules Rozet (1800-1871) : maître de forges, Président de la Chambre de commerce de la Haute-Marne Jules Rozet, 1877 REYBAUD, Louis. Jules Rozet. Paris : Impr. de Chamerot, 1877. 33 pages.
    Annexe :
    neveu Jules Rozet lui succède. 1834 : Le Clos-Mortier est composée de 2 patouillets avec bocards, un Clos-Mortier qui doit produire 740 000 kg de fonte. 1861 : Jules Rozet fait construire 24 maisons d'ouvrier. 1862 : Jules Rozet fait construire 4 maisons. Juillet 1862 : Un haut-fourneau est approprié pour marcher au coke seul. 1867 : Jules Rozet fait l'acquisition de la forge neuve pour environ 200 000 francs cheval et taillanderie, des fils de fer, des pointes. - Jules Rozet est autorisé à établir un lavoir et morales", de pouvoir laver leur linge. 3 mars 1871 : Décès de Jules Rozet. 1872 : Albin Rozet fait
  • Haut fourneau, affinerie, puis fonderie, puis scierie, actuellement maison de retraite
    Haut fourneau, affinerie, puis fonderie, puis scierie, actuellement maison de retraite Chamouilley - Forge Basse - isolé - Cadastre : 1861 B 697 à 706 1982 AC 28, 34 à 39, 97
    Historique :
    . Jules Adam le remplace et son frère Eugène Adam hérite en 1875. Haut fourneau détruit en 1890. Fonderie
1