Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 138573 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cathédrale Saint-Mammès
    Cathédrale Saint-Mammès Langres - Parvis place Jeanne Mance - en ville
    Historique :
    et 1768 et furent suivis sur place par l'architecte dijonnais J.-A. Caristie. En 1782, on démolit le de la dernière travée de la nef. A la dernière campagne, il ne restait plus qu'à construire la nef destinée à la paroisse dont le chapitre acheta le terrain nécessaire à son édification vers 1190 : elle fut fut dédicacé en 1196 (date douteuse) mais les travaux ne se terminèrent qu'en 1209 date à laquelle diocésain Amable Macquet. Alphonse Durant fut ensuite désigné par Emile Boeswilwald pour succéder à Macquet . Sous sa conduite la nef fut touchée en 1853-54, les combles en 1855, le choeur et l'abside à partir de 1856, la sacristie (reconstruction totale) de 1857 à 1862, le transept à partir de 1860 et la façade occidentale en 1868. A partir de 1999, la toiture en ardoise de la nef et du transept fut remplacée par une
    Référence documentaire :
    270-122, 270-127 à 133, 270-207 Archives départementales de la Haute-Marne Archives
    Description :
    Edifice en pierre de taille calcaire à plan en croix latine et entièrement voûté d'ogives. La nef est à trois vaisseaux de six travées : l'élévation intérieure du vaisseau central (ainsi que du partie basse est percée de trois portails encadrés par des colonnes à chapiteaux doriques supportant un à trois grandes verrières, les chapiteaux sont d'ordre ionique moderne et l'entablement dans sa partie terminale des tours avec des pilastres à chapiteau corinthien (seule la tour sud accueille un voûte en berceau plein-cintre à caissons. Le flanc des deuxième et cinquième travées du bas-côté sud et de la quatrième travée du bas-côté nord sont percés de portails à ébrasements et colonnes à déambulatoire s'ouvre, par le biais d'un portail à voussures et colonnes, sur la salle capitulaire voûtée en berceau brisé. Une porte ménagée dans son mur ouest de cette dernière conduit à la salle du Trésor et une seconde dans le mur est au couloir d'accès à la sacristie. L'extrémité sud de ce couloir accueille une
    Auteur :
    [architecte] Caristie J.-A.
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Moulin à blé, haut fourneau, puis fonderie dite S.A. B. et J. Viry
    Moulin à blé, haut fourneau, puis fonderie dite S.A. B. et J. Viry Allichamps - rue du Fourneau - en village - Cadastre : 1850 B 520 à 522 1982 B 165, 185, 196, 221, 451 à 464, 468, 495, 520, C 238, 241, 243, 244, 249 à 251
    Historique :
    Haut fourneau situé vis à vis d'un moulin à blé et appartenant au duc d'Orléans en 1772, affermé à Challes des Etangs et qui produit alors 250 tonnes de fonte. Acquisition par Bourlon, maître de forges à fourneau équipé à l'air chaud vers 1855 ; ajout d'un cubilot vers 1865, date à laquelle le haut fourneau deux moteurs à vapeur et de deux roues hydrauliques en 1893. 1818 : 7 ouvriers internes, 10 minerons
    Dénominations :
    moulin à blé
    Description :
    cintrés ; salle des machines (F) en rez-de-chaussée, destiné à un moteur électrique. En 2013, les fenêtres
    Localisation :
    Allichamps - rue du Fourneau - en village - Cadastre : 1850 B 520 à 522 1982 B 165, 185, 196, 221 , 451 à 464, 468, 495, 520, C 238, 241, 243, 244, 249 à 251
    Titre courant :
    Moulin à blé, haut fourneau, puis fonderie dite S.A. B. et J. Viry
    Appellations :
    dite fonderie S.A. B. et J. Viry
    Illustration :
    Cour, ancienne halle à charbon transformée et hangar, façade sud IVR21_20145201687NUCA
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Cimenterie J. A. Pavin de Lafarge, puis entrepôt commercial et maison
    Cimenterie J. A. Pavin de Lafarge, puis entrepôt commercial et maison Vitry-le-François - 105 avenue Marcel Bailly - en ville - Cadastre : 1981 A 948, 949
    Historique :
    -même de 1867. Un silo, qui n'a jamais été utilisé, est construit dans l'usine de cimenterie en 1914 . Le site est ensuite occupé par une entreprise de transport et une habitation. Les fours à ciment , situés le long du canal et au nombre de 10 à l'origine, ne sont pas tous cadastrés. En 2012 (complément
    Localisation :
    Vitry-le-François - 105 avenue Marcel Bailly - en ville - Cadastre : 1981 A 948, 949
    Titre courant :
    Cimenterie J. A. Pavin de Lafarge, puis entrepôt commercial et maison
    Appellations :
    dite cimenterie J. A. Pavin de Lafarge
    Illustration :
    Logement patronal (A), 105 avenue Marcel Bailly IVR21_20145102020NUCA Extrémité sud du site, cuves à béton sur le canal IVR21_20145102023NUCA Accès à l'intérieur du silo IVR21_19955100286Z
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Plaque commémorative de J. B. Ganelle
    Plaque commémorative de J. B. Ganelle Villers-sur-le-Mont - en village
    Auteur :
    [donateur] J. B. Ganelle
    Titre courant :
    Plaque commémorative de J. B. Ganelle
    Appellations :
    de J. B. Ganelle
  • Dalle funéraire de J. B. Lagrive
    Dalle funéraire de J. B. Lagrive Singly - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'épitaphe : CY GIT M[es]SIRE J. B. LAGRIVE EN SON VIVANT/CURE DE CETTE PAROISSE
    Référence documentaire :
    p. 223-224 Excursions épigraphiques ardennaises. De Vendresse à Launois. Almanach Matot-Braine , année 1906 BAUDON, Albert. Excursions épigraphiques ardennaises. De Vendresse à Launois. Almanach Matot
    Titre courant :
    Dalle funéraire de J. B. Lagrive
    Appellations :
    de J. B. Lagrive
  • Usine de menuiserie J. et C. Marchadier, actuellement maison
    Usine de menuiserie J. et C. Marchadier, actuellement maison Sermaize-les-Bains - 14-16 rue Lombard - en ville - Cadastre : 1981 AK 284, 285, 287
    Historique :
    J. et C. Marchadier font construire après la Première Guerre mondiale une menuiserie par l'architecte A. M. Turin. Lors de l'enquête initiale, en 1991, la menuiserie fonctionnait au ralenti. Lors du
    Auteur :
    [architecte] Turin A. M.
    Titre courant :
    Usine de menuiserie J. et C. Marchadier, actuellement maison
    Appellations :
    dite usine de menuiserie J. et C. Marchadier
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Usine de bonneterie Jules Bourgeois, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, actuellement maisons
    Usine de bonneterie Jules Bourgeois, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, actuellement maisons Arcis-sur-Aube - 4, 6 mail de Plaisance 15 rue de la Porte dorée - en village - Cadastre : 1977 AD 337 à 645
    Historique :
    Vers 1935, Jules Bourgeois fait construire à côté d'un petit atelier de la fin du 19e siècle une . Celle-ci semble être abandonnée vers 1960, lorque la S.A. Bonneterie d'Arcis J. Bourgeois commence ouvriers ne sont plus habités. A partir de 1935, l'usine est alimentée par un transformateur électrique.
    Description :
    Logements d'ouvriers à un étage carré : murs enduits et baies à arc segmentaireencadrées en brique . Atelier de fabrication en rez-de-chaussée composé d'une partie couverte d'un toit à longs pans en tuiles , élevée en pans de fer hourdés de briques creuses, couvert d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques surmonté d'un lanterneau. En 2013, seule la salle des machines est trouvée détruite. Deux maisons sont à cette date en cours de construction à son emplacement.
    Localisation :
    337 à 645
    Titre courant :
    Usine de bonneterie Jules Bourgeois, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, actuellement
    Appellations :
    dite usine de bonneterie Jules Bourgeois, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Machine à vapeur à piston
    Machine à vapeur à piston Essoyes - 6 rue de l' Usine - en village
    Historique :
    Machine à vapeur installée à Essoyes à l'époque de la première guerre mondiale, selon l'actuel
    Dénominations :
    machine à vapeur à piston
    Description :
    Machine à vapeur horizontale munie d'un régulateur à boules et d'un volant en fonte tournant à 83
    Titre courant :
    Machine à vapeur à piston
    Illustration :
    Machine à vapeur à piston. Vue d'ensemble IVR21_19981000407Z Détail de la machine à vapeur IVR21_19981000406Z
  • Machine à vapeur à piston
    Machine à vapeur à piston Jeugny - rue de la Gare - en village
    Historique :
    Machine à vapeur installée à Jeugny lors de la création de la scierie vers 1910, et transférée à la suite de la cessation d'activité à la fin de l'année 1996 au parc d'attraction Nigloland à Dolancourt
    Dénominations :
    machine à vapeur à piston
    Description :
    Machine à vapeur horizontale munie d'un régulateur à boules et d'un volant en fonte. Chaudière
    Titre courant :
    Machine à vapeur à piston
    Illustration :
    Machine à vapeur : vue d'ensemble IVR21_19981000404Z Machine à vapeur : vue d'ensemble IVR21_19981000405Z
  • Machine à papier (machine à répartir ; machine à pressurer ; machine à sécher ; machine à lisser ; machine à bobiner)
    Machine à papier (machine à répartir ; machine à pressurer ; machine à sécher ; machine à lisser ; machine à bobiner) Sault-lès-Rethel - la Petite Prée - rue de la Petite Prée - en ville
    Historique :
    Cette machine à papier a été construite sur mesure en 1923, mais en remployant des éléments l'installation de la papeterie Arnoult à Rethel. Machine qui a été constamment remaniée en fonction de
    Précision dénomination :
    machine à papier
    Dénominations :
    machine à répartir machine à pressurer machine à sécher machine à lisser machine à bobiner
    Description :
    Machine à papier associant deux tables, une pour chaque face du papier. La pâte à papier passe par
    Titre courant :
    Machine à papier (machine à répartir ; machine à pressurer ; machine à sécher ; machine à lisser  ; machine à bobiner)
    Illustration :
    La machine à papier vers 1950 IVR21_20090802236NUCA
  • Usine de bonneterie Savouré, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, puis S.A. Bourgeois et fils, actuellement logements
    Usine de bonneterie Savouré, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, puis S.A. Bourgeois et fils, actuellement logements Arcis-sur-Aube - 47 rue des Anciens fossés 24 route de Troyes - en village - Cadastre : 1977 AD 351, 352
    Historique :
    Le parisien J. Savouré fonde une entreprise de bonneterie à Arcis-sur-Aube dès 1844, mais édifie 1960 environ par la S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois (IA10000047). Elle est toujours en activité en (complément d'enquête), l'ensemble du site a été trouvé détruit laissant place à des logements. Le logement
    Référence documentaire :
    p. 55 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.
    Description :
    Logement patronal (seul vestige subsistant en 2013) à un étage carré et un étage de comble, élevé en brique et couvert d'un toit à longs pans brisés en ardoise. Ancien atelier de fabrication en rez
    Titre courant :
    Usine de bonneterie Savouré, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, puis S.A. Bourgeois et fils
    Appellations :
    dite usine de bonneterie Savouré, puis S.A. bonneterie d'Arcis J. Bourgeois, puis S.A. Bourgeois et
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Filature Varlet-Marée, puis usine de construction métallique la Tôlerie industrielle de Remilly, actuellement usine de construction mécanique J. Nicolas
    Filature Varlet-Marée, puis usine de construction métallique la Tôlerie industrielle de Remilly, actuellement usine de construction mécanique J. Nicolas Remilly-Aillicourt - 41 route de Sedan - en village - Cadastre : 2008 AB 63, 64, 152
    Historique :
    route de Sedan à quelques centaines de mètres. Vers le milieu du 20e siècle, l'usine est agrandie au 1978. Actuellement, les établissements J. Nicolas y exercent une activité d'assemblage mécanique.
    Description :
    marquise au-dessus de l'entrée principale ; la toiture est en pavillon. Un agrandissement de sept travées à
    Titre courant :
    , actuellement usine de construction mécanique J. Nicolas
    Appellations :
    , actuellement usine de construction mécanique J. Nicolas
  • Moulin à farine et moulin à huile
    Moulin à farine et moulin à huile Esnouveaux - R.D. 142 - isolé - Cadastre : 1989 ZH 3
    Historique :
    Cessation d'activité du moulin à huile du 18e siècle vers 1945 ; cessation d'activité du moulin à
    Dénominations :
    moulin à farine moulin à huile
    Titre courant :
    Moulin à farine et moulin à huile
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Illustration :
    Vue d'ensemble, logement patronal (A) et logement d'ouvriers (B), vue sud-est IVR21_20145202115NUCA Vue intérieure du moulin à huile : détail de la meule IVR21_19905200171Z
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Aiguière à ablutions et bassin à ablutions
    Aiguière à ablutions et bassin à ablutions Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Dénominations :
    aiguière à ablutions bassin à ablutions
    Représentations :
    ornement à forme végétale
    Description :
    très incurvée. Le plateau ovale a des rebords irréguliers très relevés.
    Titre courant :
    Aiguière à ablutions et bassin à ablutions
    Illustration :
    Bassin à ablutions. IVR21_20185113689NUCA
  • Aiguière à ablutions et bassin à ablutions
    Aiguière à ablutions et bassin à ablutions Charleville-Mézières - rue de l' Eglise - en ville
    Dénominations :
    aiguière à ablutions bassin à ablutions
    Titre courant :
    Aiguière à ablutions et bassin à ablutions
  • Navette à encens n° 1 et cuiller à encens
    Navette à encens n° 1 et cuiller à encens Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Dénominations :
    navette à encens cuiller à encens
    Représentations :
    ornement à forme géométrique ornement à forme végétale Ange en figure de proue, les ailes étendues à l'arrière ; ornements à soufflets néo-gothiques sur
    Description :
    cuiller à encens est reliée par une chaîne à l'embout du grand côté. Le couvercle ouvre sur le grand côté
    Titre courant :
    Navette à encens n° 1 et cuiller à encens
    Illustration :
    Navette à encens et cuiller à encens. IVR21_20185113696NUCA Navette à encens, figurine de l'ange. IVR21_20185113698NUCA
  • Navette à encens et cuiller à encens n° 2
    Navette à encens et cuiller à encens n° 2 Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Dénominations :
    navette à encens cuiller à encens
    Représentations :
    ornement à forme végétale Les deux pans du couvercle sont ornés d’une grande fleur à trois pétales.
    Titre courant :
    Navette à encens et cuiller à encens n° 2
  • Navette et cuiller à encens, encensoir
    Navette et cuiller à encens, encensoir Reims - 184 avenue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2016 CV 1185
    Dénominations :
    navette à encens cuiller à encens
    Description :
    terminé à une extrémité par une anse pleine, formée d’une plaque métallique ; le couvercle ne s’ouvre que sur les deux tiers, à l’aide d’une charnière métallique. La cuiller est légèrement incisée sur les bords et à l’extrémité du manche. L’encensoir est constitué de deux demi sphères d’alliage cuivreux ; la
    Titre courant :
    Navette et cuiller à encens, encensoir
    Dimension :
    Cuiller à encens : la = 11 cm ; encensoir : h = 16 cm ; d = 11 cm.
    Illustration :
    Cuiller à encens et navette à encens, profil. IVR21_20175110040NUCA Cuiller à encens et navette à encens, vue de dessus. IVR21_20175110041NUCA Encensoir et navette à encens sur le porte-encensoir. IVR21_20175110042NUCA
  • Machine à nettoyer (batteuse à sacs)
    Machine à nettoyer (batteuse à sacs) Manre - rue du Moulin - en village
    Précision dénomination :
    batteuse à sacs
    Dénominations :
    machine à nettoyer
    Description :
    Machine à nettoyer les sacs par battage essentiellement en bois, mais incluant quelques roues électrique de marque AO. L'action mécanique (battage-nettoyage des sacs) était associée à une aspiration.
    Auteur :
    [usine] Beck Frères A.
    Titre courant :
    Machine à nettoyer (batteuse à sacs)
    Catégories :
    industrie liée à l'alimentation
  • Moulin à blé, puis usine de produits pour l'alimentation animale, actuellement maison
    Moulin à blé, puis usine de produits pour l'alimentation animale, actuellement maison Manre - rue du Moulin - en village - Cadastre : 1939 B 475
    Historique :
    Le moulin de Manre appartint à la famille Périnet, puis à la famille Payer, importante dynastie de reconstruit en 1921, mais conserve cependant sa roue à augets (1894) et la turbine (vers 1900). Il passe ensuite à la famille Delannoy, et sert alors à moudre des farines pour animaux. Le moulin est reconverti en habitation depuis 1985. Présence sur place d'une batteuse à sacs de la Sté Ame Beck Frères.
    Dénominations :
    moulin à blé moulin à farine
    Énergies :
    produite à distance
    Description :
    Le bâtiment de meunerie est en brique, à toit à deux pans ; les planchers sont soutenus par des renforcée par des poteaux en bois. L'ensemble montre un décor géométrique à motifs de briques sur les est surmonté de toits à croupe et en pavillon largement débordants ; il est de style art déco dans son expression régionaliste (ici notamment influencé par le néobasco- landais). La roue à augets (verticale) en
    Titre courant :
    Moulin à blé, puis usine de produits pour l'alimentation animale, actuellement maison
    Illustration :
    Le moulin après la Première Guerre mondiale, face côté ruisseau avec roue à augets Roue en fer à augets subsistante (1894) IVR21_20090802259NUCA Batteuse à sacs, de la Sté Ame Beck Frères IVR21_20090802262NUCA
    Couvertures :
    toit à deux pans