Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 47 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancienne abbaye de Clairmarais (Reims)
    Ancienne abbaye de Clairmarais (Reims) Reims - Clairmarais - rue de Trianon - en ville - Cadastre : 2017 AT 129 à 133 Seule partie de l'ancien enclos monastique qui soit restée en dehors de l'emprise ferroviaire (remblais)
    Historique :
    Clairmarais a été fondée en 1222 hors les murs de Reims, par un bourgeois rémois, l’orfèvre Briard situation suburbaine, au faubourg ouest à proximité de la Vesle, ne doit pas étonner (51-com. Reims, rue de de kilomètres de Reims, et structuré par les deux domaines de la Converserie (51- com. Tramery) et urbaines dans Reims intra muros comme celle de la Licorne in Largo Vico qui leur avait été donnée dès 1227 clergé régulier du diocèse de Reims en 1384, 1926, p. 49-50). La communauté, qui comptait alors 14 de Clermares lez Reims (…) souloit avoir une abbaye de fammes de l’ordre de Cisteaulx, église siege devant Reims fust mis en ruyne et totalement destruit et depuis on y a reffait unge bien petite son verger, l’ensemble jouxtant les promenades aménagées au pied des remparts de Reims (ill la desserte de la gare (inaugurée en 1854), lorsque Reims fut rattaché à la ligne Paris-Strasbourg
    Localisation :
    Reims - Clairmarais - rue de Trianon - en ville - Cadastre : 2017 AT 129 à 133 Seule partie de
    Titre courant :
    Ancienne abbaye de Clairmarais (Reims)
    Annexe :
    . 179 ; X (1751) instr. n° 61, 73, 78 (Reims) LESTER, Anne E., Creating cistercian nuns. The women's 1856, col. 197 ROBERT, G. Le temporel du clergé régulier du diocèse de Reims en 1384, Reims, 1926, p.
    Aires d'études :
    Reims
    Texte libre :
    Clairmarais a été fondée en 1222 hors les murs de Reims, par un bourgeois rémois, l’orfèvre Briard situation suburbaine, au faubourg ouest à proximité de la Vesle, ne doit pas étonner (51-com. Reims, rue de de kilomètres de Reims, et structuré par les deux domaines de la Converserie (51- com. Tramery) et urbaines dans Reims intra muros comme celle de la Licorne in Largo Vico qui leur avait été donnée dès 1227 clergé régulier du diocèse de Reims en 1384, 1926, p. 49-50). La communauté, qui comptait alors 14 de Clermares lez Reims (…) souloit avoir une abbaye de fammes de l’ordre de Cisteaulx, église siege devant Reims fust mis en ruyne et totalement destruit et depuis on y a reffait unge bien petite son verger, l’ensemble jouxtant les promenades aménagées au pied des remparts de Reims (ill la desserte de la gare (inaugurée en 1854), lorsque Reims fut rattaché à la ligne Paris-Strasbourg
    Illustration :
    Clairmarais : plan du quartier en 1819 (©AD51, cadastre de Reims, section G2, détail Reims : vue générale du quartier de Clairmarais (sud gare). L'abbaye se situait sous les voies de
  • Ancienne abbaye de la Grâce Notre-Dame
    Ancienne abbaye de la Grâce Notre-Dame Montmirail - La Grâce - bâti isolé - Cadastre : 1986 AO 41 à 46
    Annexe :
    d’Esternay, Montmirail et Sézanne, Mémoire de maîtrise, Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997 DIMIER marais de Saint-Gond du VIIe à la fin du XVe s., Mémoire de maîtrise, Université de Reims, 1 vol., Reims
  • Ancienne abbaye d'Igny
    Ancienne abbaye d'Igny Arcis-le-Ponsart - Abbaye d'Igny - D 27 - isolé - Cadastre : 1988 C 150, 110 à 120
    Historique :
    été fondée en 1126 conjointement par saint Bernard et l’archevêque de Reims, Renaud de Martigné, qui a contexte concurrentiel entre communautés monastiques. Si l’archevêque de Reims a bien fondé Igny en son cités épiscopales de Reims à partir de 1183 et de Châlons au cours du XIIIe siècle. Bien plus loin d’Igny furent adjugés au directeur des douanes de Reims, M. Raison, le 9 mai pour 36 200 £, après que ce de l'Académie de Reims, 1872, p. 219). N’ayant pas eu pour dessein de revendre les matériaux issus de appris sa mise en vente, l’archevêque de Reims Mgr Langénieux racheta Igny, avec l’intention d’y
    Description :
    Reims en 1914 où elle se trouvait alors (archevêché) (cf. ill. IVR21_20155100530NUCA). - Igny III
    Annexe :
    l’abbaye d’Igny de l’ordre de Cîteaux au diocèse de Reims, Reims, 1887, 37 p. BELLER, Abbé J., Le Bienheureux Guerric, disciple de saint Bernard et 2e abbé du monastère d’Igny, Reims, 1890, 383 p. BOUCHARD, M diocèse de Reims, depuis sa fondation jusqu’à nos jours (1126-1884), Reims, 1884, 633 p. CHARDRON, J . Huysmans, Paris, 1922, 67 p.Gallia christiana, IX (1751) col. 300-304 ; X (1751) instr. n° 35, 38 (Reims de Cîteaux au diocèse de Reims, Châlons / M., 1877, 16 p. MERCIER, P. M. R., Histoire de l’abbaye d’Igny, Paris / Reims / Fismes, 1871, 112 p. MERCIER, P. M. R., "Précis statistique et historique de la commune d'Arcis-le-Ponsard, suivi de l'histoire de l'abbaye d'Igny", Travaux de l'Académie de Reims, 1872 l’ordre de Cîteaux au diocèse de Reims, Reims, 1883, 627 p. ROSEROT, Alphonse, Dictionnaire historique de canton de Fismes, Reims, 1866, p. 12 ZIEGLER, Sébastien, "Le domaine de l'abbaye d'Igny", Utilis est
    Texte libre :
    été fondée en 1126 conjointement par saint Bernard et l’archevêque de Reims, Renaud de Martigné, qui a contexte concurrentiel entre communautés monastiques. Si l’archevêque de Reims a bien fondé Igny en son cités épiscopales de Reims à partir de 1183 et de Châlons au cours du XIIIe siècle. Bien plus loin d’Igny furent adjugés au directeur des douanes de Reims, M. Raison, le 9 mai pour 36 200 £, après que ce de l'Académie de Reims, 1872, p. 219). N’ayant pas eu pour dessein de revendre les matériaux issus de appris sa mise en vente, l’archevêque de Reims Mgr Langénieux racheta Igny, avec l’intention d’y 1791 que des bombardements de la ville de Reims en 1914 où elle se trouvait alors (archevêché) (cf. ill
  • Voisin : ancienne grange d'Igny
    Voisin : ancienne grange d'Igny Breuil - Ferme de Voisin - isolé - Cadastre : 1988 B 128
    Historique :
    acquisitions sont venues compléter le domaine comme ces prés donnés avant 1174 par Baudouin de Reims, ou ces
    Description :
    sans détail des bâtiments noyés dans l’emprise du bâti. La construction de la ligne Reims-Soissons n’a
    Texte libre :
    acquisitions sont venues compléter le domaine comme ces prés donnés avant 1174 par Baudouin de Reims, ou ces bâti. La construction de la ligne Reims-Soissons n’a pas précipité sa ruine non plus, la carte d'État
  • Ancienne abbaye de la Charmoye
    Ancienne abbaye de la Charmoye Montmort-Lucy - La Charmoye - D 38 - isolé - Cadastre : 1986 B1 110-111
    Historique :
    Mains, archevêque de Reims et frère du comte Henri, reprend cette liste en 1183 (AD51, 16H3). Y a-t-il
    Annexe :
    et Travaux de l’Académie de Reims, 16e vol., 1852, p. 54-56 et 79-81. BARTHÉLEMY, Édouard de, Diocèse maîtrise, Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997 DIMIER, Anselme, "La Marne cistercienne", Mélanges fin du XVe s., Mémoire de maîtrise, Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997 NEUVILLE, Robert
    Texte libre :
    Mains, archevêque de Reims et frère du comte Henri, reprend cette liste en 1183 (AD51, 16H3). Y a-t-il
  • Ruisselois, ancienne grange de Signy
    Ruisselois, ancienne grange de Signy Banogne-Recouvrance - Ruisselois - isolé - Cadastre : 1984 ZC 34-35
    Historique :
    attachés. Dès l’année suivante, l’abbaye Saint-Nicaise de Reims, gros propriétaire foncier et décimateur en à François Brûlard, abbé de la Valroy en 1610. Elle échurent finalement aux jésuites de Reims. Les
    Texte libre :
    attachés. Dès l’année suivante, l’abbaye Saint-Nicaise de Reims, gros propriétaire foncier et décimateur en à François Brûlard, abbé de la Valroy en 1610. Elle échurent finalement aux jésuites de Reims. Les
  • Ancienne abbaye Notre-Dame de Consolation (ou des Mazures)
    Ancienne abbaye Notre-Dame de Consolation (ou des Mazures) Les Mazures - L'Abbaye - isolé - Cadastre : 1983 B1 27-28
    Historique :
    juridiction, depuis que l’archevêque de Reims les leur avait accordés en 1190. Le conflit fut réglé par la
    Annexe :
    Mazures ", Travaux de l'Académie Nationale de Reims, 1880-1881, tome 70, n°3-4, p. 67-301 MARCHAL, Jean Reims en 1384, Reims, 1926, p. SABOURIN, Pascal, "Approche bibliographique concernant les églises et
    Texte libre :
    juridiction, depuis que l’archevêque de Reims les leur avait accordés en 1190. Le conflit fut réglé par la
  • Ancienne abbaye de Belleau
    Ancienne abbaye de Belleau Villeneuve-la-Lionne - La Pièce de la Chapelle - bâti isolé - Cadastre : 1989 ZL 88
    Annexe :
    d’Esternay, Montmirail et Sézanne, Mémoire de maîtrise, Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997 CANIVEZ, J et dans les marais de Saint-Gond du VIIe à la fin du XVe s., Mémoire de maîtrise, Université de Reims , 1 vol., Reims, 1997
  • Ancienne abbaye de la Valroy
    Ancienne abbaye de la Valroy Saint-Quentin-le-Petit - La Valeroy - D 37 - isolé - Cadastre : 1984 Z1 parc. 24 à 29 la parcelle n°25 correspond à l'ancienne voie ferrée d'intérêt local.
    Historique :
    Reims et de Laon, sur l’actuel territoire de Saint-Quentin-le-Petit (08) remonte à 1147. Comme l’évoque l’Aisne notamment. L’implantation urbaine a laissé peu de traces : à Reims, une maison est acquise à titre ville de Reims pour l’entretien des fortifications (au titre de son hôtel) et jusqu’à 1890 £ en 1523
    Annexe :
    l’abbaye de La Val-Roy", Congrès archéologique de France, Reims, 1911, t. II, p. 434-436 CARLIER, Jules christiana, IX (1751) col. 312-314 ; X (1751) instr. n° 43 (Reims) GRÉTERIN, L., "Dispersion d'un patrimoine Reims", Travaux de l'Académie Nationale de Reims, 1901-1902, tome 112, p. JADART, Henri, "Chronique Reims (1147-1789), 1920, 233 p. LE LONG, Nicolas, Histoire ecclésiastique et civile du diocèse de Laon
    Texte libre :
    Reims et de Laon, sur l’actuel territoire de Saint-Quentin-le-Petit (08) remonte à 1147. Comme l’évoque l’Aisne notamment. L’implantation urbaine a laissé peu de traces : à Reims, une maison est acquise à titre ville de Reims pour l’entretien des fortifications (au titre de son hôtel) et jusqu’à 1890 £ en 1523
  • Le Mesnil, ancienne grange de Chéhéry
    Le Mesnil, ancienne grange de Chéhéry Chatel-Chéhéry - Ferme du Ménil - D 42 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AH 47-48
    Historique :
    , abbé de Chéhéry, rappelle que Pierre, abbé de Saint-Remi de Reims, et son chapitre ont concédé aux , silvis, pascuis, aquis » (Jailliot, op. cit., P.J. n°XIII, p. 45-46, d’après l’original, BM Reims). À de Reims aux XIIe et XIIIe siècles. Aussi, en raison des liens étroits qu'il avait entretenu avec les
    Texte libre :
    , abbé de Chéhéry, rappelle que Pierre, abbé de Saint-Remi de Reims, et son chapitre ont concédé aux , silvis, pascuis, aquis » (Jailliot, op. cit., P.J. n°XIII, p. 45-46, d’après l’original, BM Reims). À de Reims aux XIIe et XIIIe siècles. Aussi, en raison des liens étroits qu'il avait entretenu avec les
  • Ancienne abbaye des Rosiers
    Ancienne abbaye des Rosiers Séchault - Les Rosiers - isolé - Cadastre : 1997 B01 53-54
    Historique :
    expliquerait les démêlés avec les moines de Saint-Remy de Reims, décimateurs du lieu, qui s’inquiétèrent des possédaient une maison-refuge dite des Rosiers à Reims ; citée en 1287, elle fut aliénée au XVIe s. même si
    Annexe :
    , col. 682 RIGAULT, Jean, "Un petit monastère du diocèse de Reims après les guerres de religion : le prieuré claravallien des Rosiers", Actes du 95e congrès national des sociétés savantes, Reims, 1970
    Texte libre :
    expliquerait les démêlés avec les moines de Saint-Remy de Reims, décimateurs du lieu, qui s’inquiétèrent des possédaient une maison-refuge dite des Rosiers à Reims ; citée en 1287, elle fut aliénée au XVIe s. même si
  • Ancienne abbaye du Reclus
    Ancienne abbaye du Reclus Talus-Saint-Prix - Le Reclus - D 43 - isolé - Cadastre : 1986 A2 465-467-470
    Historique :
    ajouter les trois relais urbains de Châlons, Reims et Sézanne —ce dernier jouant aussi le rôle de cellier
    Annexe :
    , Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997 DIMIER, Anselme, "La Marne cistercienne", Mélanges Anselme Dimier, t du VIIe à la fin du XVe s., Mémoire de maîtrise, Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997
    Texte libre :
    les trois relais urbains de Châlons, Reims et Sézanne —ce dernier jouant aussi le rôle de cellier—, la
  • Ancienne abbaye d'Argensolles
    Ancienne abbaye d'Argensolles Moslins - Argensolle - isolé - Cadastre : 1984 B1 54-55
    Annexe :
    sur l’abbaye d’Argensolles", Revue de Champagne, Reims, 1908-10, p. 9-17 BOUTON, Jean de la Croix (dir , Université de Reims, 1 vol., Reims, 1997 PRÉVOST, Arthur, "Argensolles", Dictionnaire d’histoire et de
  • Ancienne abbaye d'Élan
    Ancienne abbaye d'Élan Élan - Le Village - Allée du Château - en village - Cadastre : 1984 A 79 à 113
    Historique :
    dans les environs, en particulier Saint-Nicaise de Reims et Mouzon qui fait remise de la dîme d’Élan de Forest, l’archevêque de Reims, Henri (frère du roi Louis VII et ancien moine de Clairvaux) semble
    Annexe :
    Bibliographie BARTHÉLEMY, Edouard de, ”Statistique des élections de Reims, Rethel et Sainte -Menehould, dressée en 1657, par le sieur Terruel”, Travaux de l’Académie Nationale de Reims, t. LXXII, 1881 de l’élection de Rethel en 1636”, Travaux de l’Académie Nationale de Reims, t. LXXIV, 1882-83, p. 358 Aisne (2 tomes), 1998 ROBERT, G., Le temporel du clergé régulier du diocèse de Reims en 1384, Reims
    Texte libre :
    dans les environs, en particulier Saint-Nicaise de Reims et Mouzon qui fait remise de la dîme d’Élan de Forest, l’archevêque de Reims, Henri (frère du roi Louis VII et ancien moine de Clairvaux) semble
  • Ancienne abbaye de Trois-Fontaines
    Ancienne abbaye de Trois-Fontaines Trois-Fontaines-l'Abbaye - Le Village - place du Château - en village - Cadastre : 2016 AC 28 à 31, 118 les ruines de l'église abbatiale sont comprises dans la parcelle 29
    Historique :
    maison Ridefort (futur refuge) en 1194, à Reims, où elle constitua un domaine immobilier par achat (1219
    Annexe :
    Marne, Séances et travaux de l'Académie de Reims. Reims, 1853 [Trois-Fontaines : p. 34-36] BARTHÉLEMY . Gallia christiana, IX (1751) col. 956-962 ; X (1751) instr. n° 51 (Reims), 23 (Châlons) GUYTON, Dom cistercienne Notre-Dame de Trois-Fontaines aux XIIe et XIIIe siècles, Mémoire de Maîtrise, Université de Reims , 1 vol., Reims, 1976, 202 p. + XXVII pl. PINÇON, Jean-Marie, Trois-Fontaines, première fille de
    Texte libre :
    maison Ridefort (futur refuge) en 1194, à Reims, où elle constitua un domaine immobilier par achat (1219
  • La Grange : ancienne grange d'Igny
    La Grange : ancienne grange d'Igny Arcis-le-Ponsart - - isolé - Cadastre : 1988 C 138
    Historique :
    siècle. À la Révolution, la Grange fut adjugée au directeur des douanes de Reims Raison pour 154 000
    Texte libre :
    siècle. À la Révolution, la Grange fut adjugée au directeur des douanes de Reims Raison pour 154 000
  • Ancienne abbaye de Bonnefontaine
    Ancienne abbaye de Bonnefontaine Blanchefosse-et-Bay - Bonnefontaine - isolé - Cadastre : 2003 B1 38 ancien domaine abbatial divisé en plusieurs parcelles : 30 à 46 ; 399 à 405 ; 38 pour les ruines de l'église abbatiale
    Historique :
    Renaud de Martigny, l’archevêque de Reims Samson de Mauvoisin prit part à l’affaire en 1153 en cédant abbayes cisterciennes masculines champenoises de la province ecclésiastique de Reims étaient moins taxées avait été instaurée en 1538 : Jean IV d’Averhoult, ancien moine de Saint-Nicaise de Reims et dernier
    Description :
    homogène qui s’inspirait paraît-il de Saint-Nicaise de Reims, sa contemporaine (ill. IVR21_20150800523NUCA
    Annexe :
    Gallia christiana, IX (1751) col. 314-316 ; X (1751) instr. n° 44 (Reims) GRÉTERIN, L., "Dispersion d'un Brie, 1877, tome 2, p. HOZIER, Charles-René d', "Armorial de l'élection de Reims", Travaux de l'Académie Nationale de Reims, 1901-1902, tome 112, p. JADART, Henri, "Excursion de Reims aux ruines de
    Texte libre :
    Renaud de Martigny, l’archevêque de Reims Samson de Mauvoisin prit part à l’affaire en 1153 en cédant abbayes cisterciennes masculines champenoises de la province ecclésiastique de Reims étaient moins taxées avait été instaurée en 1538 : Jean IV d’Averhoult, ancien moine de Saint-Nicaise de Reims et dernier siècle, dans un style très homogène qui s’inspirait paraît-il de Saint-Nicaise de Reims, sa contemporaine
  • Ancienne abbaye de Haute-Fontaine
    Ancienne abbaye de Haute-Fontaine Ambrières - Haute-Fontaine - isolé - Cadastre : 2016 OD 51, 57-58 Ferme de Haute-Fontaine : parcelle n°51 Anciens communs de l'abbaye (ferme) : parcelle n°57 Ancienne abbaye de Haute-Fontaine : parcelle n°58
    Annexe :
    et travaux de l'Académie de Reims, Reims, 1853 [Hautefontaine : p. 36-38] BARTHÉLEMY, Édouard de
  • Ancienne abbaye de Chéhéry
    Ancienne abbaye de Chéhéry Chatel-Chéhéry - Abbaye de Chéhéry - D 142 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AB 121
    Historique :
    Ancien domaine du chapitre métropolitain de Reims, l’ancienne villa de Chéhéry (08- Châtel-Chéhéry de son ordre. Fondée en 1147 en rive droite de l’Aire (dioc. de Reims) à peu de distance du diocèse avoisinantes. L’abbaye reçut par ailleurs en 1276 de Saint-Remi de Reims un vaste territoire entre Aire et 1744. Il faudra encore attendre la publication par Bauny du pouillé du diocèse de Reims en 1776 pour
    Annexe :
    ] Gallia christiana, IX (1751) col. 309-310 ; X (1751) instr. n° 42, 51 (Reims) ; XIII (1785) instr. 24 série n°8, p. HOZIER, Charles-René d', "Armorial de l'élection de Reims", Travaux de l'Académie Nationale de Reims, 1901-1902, tome 112, p. HUSSENET, Jacques, Argonne 1630-1980, 1982 JAILLIOT, J., "Prise
    Texte libre :
    Ancien domaine du chapitre métropolitain de Reims, l’ancienne villa de Chéhéry (08- Châtel-Chéhéry de son ordre. Fondée en 1147 en rive droite de l’Aire (dioc. de Reims) à peu de distance du diocèse avoisinantes. L’abbaye reçut par ailleurs en 1276 de Saint-Remi de Reims un vaste territoire entre Aire et 1744. Il faudra encore attendre la publication par Bauny du pouillé du diocèse de Reims en 1776 pour
  • Fragneix, ancienne grange de la Crête
    Fragneix, ancienne grange de la Crête Treix - Fragneix - - isolé - Cadastre : 2016 ZD 15 à 23
    Historique :
    en 1155 de droits d’usage des pâtures de Condes et Darmannes accordés par Saint-Remi de Reims et son
    Texte libre :
    en 1155 de droits d’usage des pâtures de Condes et Darmannes accordés par Saint-Remi de Reims et son
1 2 3 Suivant